Un farm-dating à Châteauroux pour lutter contre la désertification rurale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.L/A.Nys
Farm-dating : les candidats à la reprise d'exploitation et les agriculteurs cédants ont eu 7 minutes pour échanger. Châteauroux (Indre) -  22 septembre 2018
Farm-dating : les candidats à la reprise d'exploitation et les agriculteurs cédants ont eu 7 minutes pour échanger. Châteauroux (Indre) - 22 septembre 2018 © F3

C'est une première dans l'Indre ! La chambre d'agriculture a organisé ce week end un farm-dating pour aider les agriculteurs qui partent à la retraite à transmettre leur exploitation à des candidats. Le rendez-vous a eu du succès, si bien qu'une deuxième session aura lieu en novembre prochain. 

Au Farm-dating, on n'est pas là pour trouver l'amour, mais bien un projet de vie autour de l'agriculture. Un métier qui souffre d'une moyenne d'âge élevé, plus de 50% des exploitants ont plus de 50 ans et chaque année, ils sont 150 à partir à la retraite. La chambre de l'agriculture de l'Indre qui a eu cette idée de rencontre, tire la sonnette d'alarme. "2,5 agriculteurs quittent leur exploitation pour une seule personne qui s'installe. Nous devons tout mettre en oeuvre pour inverser ces chiffres ou, au moins les contenir" explique Christophe Périgord de la Chambre d'agriculture.  

Les agriculteurs ont eu sept minutes, pas une de plus, pour faire connaissance et voir si leurs objectifs peuvent être compatibles, bref, voir si ça match ! 

On estime qu'il faut quatre à cinq ans pour qu'un projet de transmission aboutisse. Le Farm Dating doit aider à en accélérer certains. Ce rendez-vous est un succès, si bien qu'une deuxième session aura lieu en novembre prochain. Pour participer, il faut s'inscrire auprès de la chambre d'agriculture de l'Indre

reportage dans l'Indre (A.Nys et S.Dosne) 


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.