• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Fermeture de la maternité du Blanc : la Maire Annick Gombert proposera sa démission jeudi

Annick Gombert, Maire du Blanc / © France 3 CVDL
Annick Gombert, Maire du Blanc / © France 3 CVDL

Les jours de la maternité du Blanc semblent désormais comptés après la remise d'un rapport d'experts sur son avenir. Elle devrait devenir un centre de périnatalité. Mais la Maire de la commune Annick Gombert va proposer sa démission au préfet jeudi 11 octobre pour se faire entendre. 

Par Faïza Garel

C'est une décision qu'elle mûrit depuis plusieurs jours avec une quinzaine d'autres maires du département de l'Indre. Annick Gombert termine les derniers préparatifs pour l'opération programmée jeudi 11 octobre à Châteauroux: proposer leur démission collective au préfet.
 


La Maire du Blanc n'entend pas rendre son écharpe pour autant. Cette démission c'est son dernier espoir pour être entendue des autorités et notamment de la ministre de la santé Agnès Buzyn. En effet, le rapport d'experts rendu lundi dernier envisage la fermeture de la maternité de cette commune de l'Indre. L'objectif est de la remplacer par un centre de périnatalité. Les futures mères y seront suivies avant d'accoucher à l'hôpital de Châteauroux.

L'épée de Damoclès planait au dessus de la petite maternité depuis plusieurs années. En 2017, 255 bébés y ont poussé leur premier cri. 8 ans plus tôt ils étaient 400. Une baisse conjuguée à des difficultés de recrutement qui, d'après les experts, ne permettent pas d'assurer une sécurité optimale. 
 


Mais pour Annick Gombert, les temps de trajets jusqu'à l'hôpital de Châteauroux sont tout aussi dangereux. Et surtout c'est un service public de plus qui quitte la ville.
 

On nous passe le rouleau compresseur !

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des défenseurs de la cause animale à la Fête de la Sange de Sully-sur-Loire (Loiret)

Les + Lus