Châteauroux et l'US Orléans, deux équipes en forme s'affrontent ce vendredi 24 février à l'occasions de la 22ème journée de National pour s'éloigner de la zone rouge.

Dans un championnat de National très serré à tous les niveaux, le derby de vendredi entre la Berrichonne de Châteauroux (11ème) et l'US Orléans (8ème) est déjà très important pour les deux équipes.

Deux équipes ayant pour objectif de jouer les premiers rôles en début de saison et qui à cause d'un début raté, se sont plutôt tournés vers un objectif maintien dans une saison inédite avec six descentes.

La Berrichonne reste sur une bonne dynamique depuis son 32ème de finale de Coupe de France perdu face au PSG le 7 janvier. Maxence Flachez avait alors déclaré vouloir s'appuyer sur le contenu de la rencontre pour redresser la barre en championnat.

durée de la vidéo : 00h00mn30s
Réaction d'après match de Maxence Flachez le 7 janvier suite au 32èmes de finale face au PSG. ©C.Verkest et P. Roy / France Télévisions

Après sa série de huit matchs sans victoires entre octobre et janvier, la Berri reste sur une bonne dynamique avec trois victoires sur les quatre dernières rencontres. Châteauroux a même enchainé deux victoires consécutives face au Puy-en-Velay et Bourg en Bresse, une première cette saison.

Quant à eux, l'US Orléans et son nouvel entraineur Nicolas Usaï montent en puissance, tant dans les résultats que dans le contenu des matchs. Le nouvel entraineur nîmois, passé par la Berrichonne de Châteauroux revient sur ses intentions en arrivant à l'USO. "C'est simplement un ajustement tactique au niveau de l'organisation qui avait été mise en place auparavant".

Garder la solidité défensive et trouver du peps offensivement

Une équipe relativement solide mais qui pêchait offensivement et était abonnée aux matchs nuls (10 nuls sur les 16 premiers matchs). Le nouveau tacticien a voulu redonner un peu de peps offensivement : "Je voulais créer plus de jeu et on a pas mal travaillé sur le plan athlétique pendant la trêve".

Pour le derby de la région Centre-Val de Loire, Nicolas Usaï, le coach orléanais attend son équipe solide défensivement et se méfie beaucoup de son adversaire berrichon. "C'est une équipe se projette très bien avec de la vitesse sur les côtés avec Ahoussou, Bianchini ou Ntola. Mais aussi des joueurs de grande expérience comme Romain Basque, Opa Sangante, Romain Grande ou Gilles Sunu. C'est un bon mélange d'expérience et de jeunes joueurs à fort potentiel".

Au match aller au stade de la Source, la rencontre s'était sur un match nul 1-1. L'USO entend poursuivre dans la continuité de ses résultats actuels et compte bien profiter de ce derby pour s'éloigner de la zone rouge : "Un derby est toujours un match particulier, très excitant à jouer. Préparons-nous bien pour faire face à une équipe de très bonne qualité en forme".

Les Orléanais sortent de leur meilleure prestation de la saison face à Cholet et une victoire 2-0 au stade de la Source. Un match référence ? Pas encore pour Nicolas Usaï. "Ça fait seulement cinq matchs que je suis à la tête de l'équipe donc je ne parlerai pas de match référence mais d'un match sérieux et solide avec de l'enthousiasme", déclarait-il avant de poursuivre : "Pour déterminer un match référence il faut avoir plus de recul."

"Il n'y a pas de milieu de classement, soit vous jouez le maintien, soit la montée. Le fait qu'un tiers des équipes descendent rend le championnat très très difficile".

Nicolas Usaï, l'entraîneur de l'US Orléans

Malgré la bonne spirale actuelle, pas question de parler d'autre chose que le maintien : "il ne faut pas dévier de notre objectif, si on commence à parler d'autre chose ce n'est pas bon du tout. On voit que les matchs sont très serrés quel que soit l'adversaire que l'on affronte, ça se joue sur des détails."

Une chose est sûre, le derby de ce vendredi 24 février permettra soit à l'USO de prendre le large face à la Berri soit aux Castelroussins de passer devant leur adversaire et s'éloigner un petit peu de la zone rouge à seulement deux points avant la rencontre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité