Indre : l'entreprise Safran Seats à Issoudun innove avec des équipements aéronautiques post-Covid 19

Safran Seats est l'un des leaders mondiaux de la production de sièges d'avion. L'un de ses sites est situé à Issoudun, dans l'Indre. De nouveaux équipements plus sécuritaires et hygiéniques y sont actuellement développés pour s'adapter à la situation sanitaire liée au Covid-19.
L'entreprise aide les compagnies aériennes à s'adapter face à la situation sanitaire.
L'entreprise aide les compagnies aériennes à s'adapter face à la situation sanitaire. © Safran Seats
Dans l'entreprise Safran Seats à Issoudun, la crise du Covid-19 a été très brutale. Avec un trafic aérien très réduit et de grosses pertes du côté des avionneurs et des compagnies aériennes, les commandes de sièges d'avion et autres équipements pour cabines ont dû être repoussées. 

Cette période nous a fait réaliser qu'il fallait porter un nouveau regard sur le secteur : nous avons compris que le monde allait changer et qu'il faudrait s'adapter à de nouveaux besoins.

Quentin Munier, responsable Stratégie et Innovation de Safran Seats

Tablettes autonettoyantes, protections amovibles et pédales

Afin d'aider les compagnies aériennes à s'adapter face aux conditions sanitaires, le groupe Safran a lancé une nouvelle gamme d'équipements taillée sur mesure pour le respect des gestes barrières. L'objectif : permettre "une distanciation sociale sans perte de densité, des interactions sans contact et des surfaces exemptes de virus." L'entreprise met également à contribution ses équipes pour créer de nouvelles solutions innovantes. 

Pendant la première quinzaine d'avril, 120 idées et concepts ont été proposés par nos équipes. Nous voulions trouver des réponses simples pour renconfigurer les cabines et ainsi permettre à nos clients, les compagnies aériennes, de réduire les délais et les coûts liés à la désinfection de leurs appareils.

Quentin Munier, responsable Stratégie et Innovation de Safran Seats

Parmi les innovations proposées, des surfaces "virucides", comme des tablettes autonettoyantes ou très facilement nettoyables. "Nous avons même mis en place un système de QR Code sur la tablette, pour que le client puisse vérifier par lui-même les propriétés et la propreté de la surface", ajoute l'entreprise.

Safran Seats développe également des protections amovibles, à placer de part et d'autre des tétières. "Cet équipement s'installe très facilement. Il a un double effet : il permet bien sûr de se protéger des gouttelettes de ses voisins, mais il apporte aussi du confort et de l'intimité au passager", poursuit Quentin Munier.

D'autres innovations existent comme, par exemple, un système de pédales qui permet d'incliner son siège sans avoir à toucher les poignées. Certaines de ces solutions ont déjà été mises en place, d'autres seront sur le marché dans les mois à venir. 

L'entreprise emploie entre 1 300 salariés sur son site d'Issoudun. À ce jour, une partie des effectifs est encore en activité partielle. Entre 700 et 800 salariés sont présents au quotidien pour répondre aux demandes de la clientèle.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie aéronautique covid-19 santé société