Municipales à Châteauroux : un résultat "bien au-delà de mes espérances" pour Gil Avérous

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bertrand Mallen
Gil Avérous maire de Châteauroux.
Gil Avérous maire de Châteauroux. © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Après sa réélection historique dans le contexte de la crise sanitaire du coronavirus, Gil Avérous se retrouve avec une forte majorité au conseil municipal de Châteauroux, et en a profité pour tacler ses concurrents.

C'est une victoire écrasante pour Gil Avérous, le maire sortant de Châteauroux. Avec 70,06% des voix, il est réélu et met fin à toute chance de second tour dans la préfecture de l'Indre. Au micro de France 3, il s'est félicité d'un résultat "bien au-delà de nos espérances", et a fait part de sa "grande reconnaissance pour la confiance accordée par les Castelroussins".

Le maire vainqueur en a profité pour tacler son concurrent LREM, Antoine Bonneville, qu'il accuse d'avoir diffusé pendant la campagne un tract insultant. "Nous avons eu des concurrents qui critiquent, mais qui ne proposent rien", a commenté le maire, ironisant sur "la claque qu'ils se sont prise". En matière de proposition, Gil Avérous a confirmé en direct sur France 3 une de ses promesses de campagne : les impôts locaux n'augmenteront  toujours pas au cours de ce mandat.
 

Gil Avérous les mains libres au conseil municipal

Bien sûr, comme ailleurs, cette victoire éclatante est quelque peu ternie par une abstension de 60,9%. Pour Antoine Léaument, tête de la liste soutenue par la France insoumise, "on se demande le sens d'un élection dans un tel contexte", où les Français ont eu "peur d'aller voter".

S'appuyant sur des gilets jaunes et des insoumis, la liste "Châteauroux citoyen", qui espérait "mobiliser les abstentionnistes", a donc fait chou blanc. "Désormais il n'y aura pas d'opposition forte face à Gil Avérous au conseil municipal", déplore Antoine Léaument, qui espère néanmoins rallier l'opposition citoyenne. "Notre stratégie a marché pour redonner confiance en la politique à des gens qui n'y croyaient plus", a poursuivi le candidat, ppour qui le score aurait été bien différent sans la crise sanitaire du coronavirus.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.