Une bague de 30 000€ volée au salon Arts et Tendances à Châteauroux

Deux hommes ont tenté ce samedi 7 septembre de s'emparer de deux bagues de valeurs au salon Arts et Tendances de Châteauroux situé au couvent des Cordeliers. L'une d'entre elles a été égarée et retrouvée sur place. Une enquête est en cours pour tenter de retrouver les présumés coupables.

Une fraction de seconde. Samedi 7 octobre, aux alentours de 14h20, deux hommes âgés d'environ 35 et 60 ans, selon une antiquaire, entrent dans le salon Arts et Tendances à Châteauroux, billets d'entrée en main. Ils se promènent durant 30 minutes, mais à leur sortie, ils s'emparent soudainement à mains nues de deux bagues de 30 000. Le vol a été suivi d'une forte bousculade pendant laquelle les voleurs laissent échapper une des deux bagues.

"Ils ont quitté le salon en courant et une voiture les attendait à la sortie."  dévoile Anne-Laure, directrice de Châteauroux Events qui organise l'événement. Surprise générale, c'est la première fois en 16 éditions qu'un tel événement se produit dans la ville de l'Indre. "On n'a jamais été cambriolé sur les salons." "On ne s'y attendait pas.", ajoute Michael Marchetti, antiquaire depuis 40 ans et présent lors des faits.

Des bagues estimées à 30 000€

Les auteurs ont ciblé un stand de bijoux anciens et avaient l'œil. Une antiquaire pense elle aussi avoir été victime d'un potentiel vol. "Le plus grand s'est intéressé aux cavaliers et aux soldats de mon stand et semblait vouloir en acheter." Quand tout à coup, elle s'affole : "Ma bague ! Je n'avais plus ma bague en diamant monté sur platine au doigt." 

La collectionneuse termine par la retrouver par terre, mais soupçonne l'un des deux hommes d'avoir tenté de lui voler sa bague, lorsque leurs mains se sont touchées pendant la vente. "Ils parlent bien, présentent bien, ça se voit que ce sont des professionnels." nous affirme l'antiquaire, qui ne porte pas sa bague à l'annuaire aujourd'hui par précaution.

Une sécurité renforcée

La directrice de l'événement assure avoir renforcé depuis le dispositif de sécurité. "On a repositionné un vigile à l'entrée et à la sortie du salon, on le maintiendra sur notre événement de l'année prochaine. On prend la mesure de l'impact et ça rassure nos exposants et les visiteurs." 

En attendant, les deux hommes sont toujours activement recherchés par la police, qui s'intéresse également sur le potentiel troisième complice qui conduisait la voiture qui les a récupérés à la sortie. Les caméras de vidéos surveillance ainsi que la place d'immatriculation du véhicule sont en cours d'analyse.