Indre : le retour du train de 22h fêté en gare d’Argenton-sur-Creuse

La gare d'Argenton-sur-Creuse (archives). / © France 3 CVDL /M. MOVSISSIAN
La gare d'Argenton-sur-Creuse (archives). / © France 3 CVDL /M. MOVSISSIAN

Les passagers du train en provenance de Paris seront accueillis ce lundi soir vers 22h en gare d’Argenton-sur-Creuse. Le comité de Défense de la gare tient à fêter l’évènement. L’occasion de faire le point sur l’ensemble des revendications qui sont loin d’être acquises.

 

Par Ch.Launay

« C’était le train qui nous manquait le plus. Il était indispensable. Il permet de quitter Paris en début de soirée, tous les jours de la semaine, pour une arrivée vers 22h à Argenton. Les étudiants, les personnes en activité, les retraités vont à nouveau pouvoir revenir après leur séjour Parisien… » déclarait ce matin Martine Irzenski.  Comédienne de profession, spécialisée dans le doublage,  Martine Irzenski compose le noyau dur du Comité de Défense de la gare d’Argenton mobilisé depuis mars 2018. Installée depuis 6 ans dans l'Indre, elle doit régulièrement se rendre à la capitale pour son travail. 


Une fête en demi-teinte

Ce lundi soir, l’arrivée du train vers 22h sera fêté avec l’accueil des voyageurs dans une « une bonne humeur de rigueur » précise le communiqué du Comité. Car le rétablissement de la desserte cache des nouvelles moins reluisantes. Les trains au départ d’Argenton en fin de journée et celui de 8h40 au départ de Paris sont toujours en négociation. Et de nouveaux fronts se profilent. A compter du 7 juillet, la correspondance du TER du soir  Châteauroux-Paris via Vierzon passe de 15 minutes à 45 minutes. "L’arrivée à Paris sera retardée d’autant. » déplore Martine Izenski.  Pis. Des travaux sont annoncés sur la ligne POLT en 2021. La SNCF a prévu des interruptions durant 9 heures de la circulation…  

Le combat - de haute lutte est donc appelé à perdurer pour les habitants et les élus d’Argenton. « Tant d’énergie pour obtenir une desserte ! C’est très compliqué ; nous avons parfois le sentiment d’être un peu méprisés. » lance Martine Izensky.   


Prochaine réunion publique : vendredi 7 juin à 18h Salle Charles Brillaud - Argenton-sur-Creuse.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus