RÉSULTATS MUNICIPALES 2020 : la maire sortante du Blanc Annick Gombert en ballotage

Alors que la France a officiellement atteint le stade 3 de l'épidémie de Coronavirus, les élections municipales ont été maintenues malgré l'impact attendu sur la participation. Au Blanc, une quadrangulaire est attendue pour le second tour. La maire sortante Annick Gombert est en ballotage.
"Maternité fermée, mamans en danger" : un collectif manifeste à Orléans contre la fermeture de la maternité du Blanc, en octobre 2018. tr
"Maternité fermée, mamans en danger" : un collectif manifeste à Orléans contre la fermeture de la maternité du Blanc, en octobre 2018. tr © REPUBLIQUE DU CENTRE/MAXPPP
C'est le candidat centriste Gilles Lherpinière qui est arrivé en tête du premier tour au Blanc, dans l'Indre avec 35,65%. Il devance Jean-Paul Chanteguet (PS) avec 22,46%, la maire sortante Annick Gombert (18,14%) et la candidate de droite Françoise Perrot (17,47%). Tous les quatre sont qualifiés pour le second tour. La liste EELV d'Alain Chancel (6,28%) peut fusionner avec une autre liste.

La maire sortante PS, Annick Gombert, a remis en jeu son mandat au sein d'une liste "Le Blanc Ensemble". Devenue maire en 2015 après le décès d'Alain Pasquer, cette ancienne conseillère régionale a peiné à imposer sa légitimité auprès du conseil municipal. Ce manque de légitimité, couplée à ce que certains conseillers appellent une "bataille d'égos vieillissants", a débouché sur la candidature du prédécesseur d'Alain Pasquer et ancien député PS Jean-Paul Chanteguet. Une division de plus dans cette commune isolée de 6000 habitants, qui a vécu comme un traumatisme la fermeture brutale de sa maternité en 2018.

Issu de l'opposition menée par Pascal Roy en 2014, Gilles Lherpinière veut incarner l'alternative centriste au Blanc, fortement soutenu par l'opposition à la majorité socialiste installée depuis deux mandats. A droite, la liste "Le Blanc : c'est vous" de Françoise Perrot a misé sur "l'attractivité économique" afin "d'enrayer la fuite de la population pour ne plus perdre de services publics". La liste écologiste, quant à elle, menée par Alain Chancel, a fait valoir le renouvellement de la classe politique locale et sa volonté d'être "100% verte".

Retour sur les élections municipales de 2014

En 2014, Alain Pasquer avait été élu au premier tour avec 54% des votes exprimés. Il succédait alors à Jean-Paul Chanteguet, élu lui aussi au premier tour en 2008, qui s'était retiré en sa faveur. Mais le 28 juin 2015, Alain Pasquer décède à Poitiers des suites d'un cancer : c'est le début du mandat d'Annick Gombert, marqué par sa volonté d'aller au bout du programme de son prédécesseur et par sa difficulté à imposer sa légitimité.

Plus qu'une bataille d'idées, l'élection municipale du Blanc présente donc un duel au sein d'une majorité sûre d'elle, que les trois candidats d'oppositions ont tenté d'exploiter avec plus ou moins de succès.

Découvrez tous les résultats dans votre ville

A partir de 20 heures ce 15 mars, découvrez les résultats en temps réel dans votre commune grâce à notre moteur de recherche.
 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections coronavirus/covid-19 santé société