• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Retour du moustique tigre : la région Centre-Val de Loire sous surveillance

Un moustique-tigre, long de quelques millimètres et rayé de blanc et de noir. / © EID Mediterranee / AFP
Un moustique-tigre, long de quelques millimètres et rayé de blanc et de noir. / © EID Mediterranee / AFP

Le site spécialisé Vigilance-moustiques a diffusé une carte pour alerter sur la présence du moustique-tigre, qui peut transmettre plusieurs maladies, dont la dengue. 

Par Yacha Hajzler

Alerte au tigre... Enfin presque. Après un hiver doux et des vagues de chaleur précoces, la région risque de voir revenir un animal peut-être plus dangereux encore : le moustique-tigre.
 

Nos départements concernés 


C'est le site spécialisé Vigilance-moustique qui a alerté sur la situation en diffusant, comme chaque année, la carte des départements où a été constatée la présence de cet insecte.

Dans notre région, cinq départements étaient concernés l'année dernière par au moins une surveillance de l'espèce : l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Cher, l'Indre et le Loiret. Dans l'Indre, le moustique avait été officiellement déclaré "implanté et actif".
 
La carte diffusée par Vigilance-moustiques en 2018, avec quatre niveaux de menace. / © Vigilance-moustiques
La carte diffusée par Vigilance-moustiques en 2018, avec quatre niveaux de menace. / © Vigilance-moustiques


En 2019, l'Indre reste en vigilance rouge. L'Eure-et-Loir, non concerné l'an dernier, passe sous surveillance, tout comme le Loiret. Les trois autres départements restent en vigilance orange.

C'est donc dans l'ensemble de la région que les Centrais doivent être vigilants, pour aider à repérer l'insecte ou s'en protéger. 
 

La carte 2019 établie par Vigilance Moustiques. / © Vigilance-Moustiques
La carte 2019 établie par Vigilance Moustiques. / © Vigilance-Moustiques

 

Reconnaître, signaler


Selon une étude commandée à l'institut IFOP en 2018, 43% des français ne savent pas reconnaître un moustique-tigre, 4% seulement connaissent tous les dangers qu'il présente pour la santé humaine, et 59% n'ont pas le réflexe de signaler sa présence aux autorités compétentes.  

Long de quelques millimètres, rayé de blanc et de noir, il peut transmettre des maladies telles que le Chikungunyale virus Zika ou encore la Dengue (mais pas le paludisme, contrairement à une croyance répandue). 

Le site conseille, entre autres, de veiller à ne pas laisser d'eaux stagnantes dans son environnement, et de surveiller les cavités susceptibles de se remplir d'eau : c'est là que ce moustique dépose ses larves. 

Signaler une observation de moustique-tigre :

Sur le site Vigilance-moustiques : vigilance-moustiques.com/declarer-un-cas
Sur le site du ministère de la Santé : signalement-moustique.fr

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus