Diors (36) : les salariés de F2R dans l'attente

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.Launay

La procédure d'urgence pour demander l'arrêt des transferts des outils de production sera statuée le 5 octobre

Le tribunal d'instance de Châteauroux devait se prononcer aujourd'hui sur le référé intenté par les salariés de l'entreprise F2R pour stopper le démantèlement de sept machines de leur entreprise. La décision de justice sera rendue finalement le 5 octobre.





Quinze jours supplémentaires d'inquiétude pour les salariés qui redoutent que leurs outils de production ne soient transférés vers une usine de Chennai en Inde qui appartient au groupe indien Deltronix, lui même propriétaire de leur entreprise depuis octobre 2010.



Depuis ce rachat, les inquiétudes sur la pérenité du site grandissent. " Malgré de nombreuses promesses, aucun investissement de productivité n'a été réalisé, malgré une subvention donnée par Montupet à Deltronix de 2,3 millions d'euros pour la restructuration et la pérennité des activités de Française de roues à Châteauroux. » s'inquiétait il y a quelques jours le syndicat CFE-CGC dans un communiqué.







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité