Procès de la barbarie : 10 à 25 ans de réclusion

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.Launay

Les trois Orléanais jugés pour des actes de torture ont été condamnés à des peines de 10 à 25 ans de réclusion

video title

Procès de la barbarie : le verdict

Les trois Orléanais jugés pour des actes de torture ont été condamnés à des peines de 10 à 25 ans de réclusion. La peine la plus lourde, vingt-cinq ans, a été prononcée contre Jonathan Nezondet, considéré comme l'auteur des faits les plus graves.

La cour d'assises du Loiret a prononcé son verdict jeudi soir à l'issue d'un délibéré de 3h30.



La peine la plus lourde, vingt-cinq ans, a été prononcée contre Jonathan Nezondet, considéré comme l'auteur des faits les plus graves.





Le procureur général avait requis 30 ans de réclusion contre cet homme " habité par une violence inouïe qu'il ne peut pas contrôler ".



Les jurés ont condamné Paul Brand, fils de médecin, qui s'est laissé entraîner selon son avocat, à 20 ans de réclusion, contre 22 ans requis.



Le troisième complice, Vincent Dos Ramos, dont le rôle s'est souvent limité à faire le guet, a été condamné à 10 ans de réclusion, une peine conforme aux réquisitions.



Les trois Orléanais comparaissaient depuis jeudi dernier devant les assises du Loiret pour avoir fait subir fin 2007 à quatre personnes choisies au hasard des tortures et des viols afin de leur extorquer leurs codes de carte bancaire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité