Intempéries : les pluies sont excédentaires depuis novembre en Centre Val de Loire

La plupart des nappes souterraines de Centre - Val de Loire affichent des niveaux satisfaisants pour la période / © JACKY ET FRANCE SCHOENTGEN - Maxppp
La plupart des nappes souterraines de Centre - Val de Loire affichent des niveaux satisfaisants pour la période / © JACKY ET FRANCE SCHOENTGEN - Maxppp

Les nappes phréatiques en Centre-Val de Loire ont particulièrement souffert de la sécheresse en 2019. Les relevés affichaient des niveaux parfois inquiétants. Les pluies continuelles qui s’abattent sur la région depuis le mois d’octobre sont en train d’inverser la tendance.

Par Franck Leroy

La Direction Régionale de l’Environnement vient d’éditer son dernier bulletin. Il démontre que les ressources en eaux superficielles et souterraines ont « pleinement bénéficié de cette manne ». Son analyse démontre que 86% des débits moyens mensuels des cours d’eau suivis sont supérieurs aux moyennes du mois (pour décembre cette fois). La recharge des principales nappes de la région est donc en cours. Une situation corroborée par la majorité des stations de suivi qui présentent aujourd’hui des niveaux en hausse et tout à fait dans les moyennes de saison. Il faut par contre noter que des situations de « niveaux bas » se maintiennent au sein de certaines nappes : au sud de l’Indre, dans le Berry et le nord du Loir et Cher. La nappe de Sologne reste encore à un seuil critique.

Décembre a été le mois le plus marqué par les pluies. Avec un excédent de 33% par rapport à la normale du mois. Tous les bassins ont été touchés. C’est dans le Loiret que les pluies ont été les plus importantes. Ces apports ont largement favorisé l’infiltration dans les sols.
La Direction Régional de l’Environnement relève que tous les cours d’eau suivis dans la région présentent actuellement des écoulements moyens mensuels supérieurs aux moyennes de saison.
Toutes les restrictions des usages de l’eau ont été totalement levées. Les dernières en date étaient dans le département de l’Indre.


 

Sur le même sujet

Les + Lus