• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

JO2016 : grosses désillusions dans la nuit de lundi pour nos athlètes régionaux

Cécilia participera aux compétitions par équipe à venir / © AFP
Cécilia participera aux compétitions par équipe à venir / © AFP

Aux Jeux Olympiques de Rio, plusieurs grosses désillusions cette nuit pour nos athlètes régionaux. En sabre et en judo notamment. Tour d'horizon des principaux résultats.

Par Fabienne Marcel


JO2016 : désillusions cette nuit pour nos athlètes régionaux
Aux Jeux Olympiques de Rio, plusieurs grosses désillusions cette nuit pour nos athlètes régionaux. En sabre et en judo notamment. Tour d'horizon des principaux résultats. - FTV - C. Chapiotin
Commentaire: Christelle Chapiotin

Championne d'Europe des moins de 57 kg, médaille de bronze à Londres, Automne Pavia rêvait de l'or olympique. Après un combat de près de huit minutes, terminé au Golden Score, Automne Pavia s'est inclinée en quart de finale de la catégorie des -57kg face à la tenante du titre japonaise Matsumoto, sur un waza-ari. La judokate de l'US Orléans arrêtée en quart de finale par la japonnaise Matsumoto au golden score n'a pas réussi à sortir des repéchages. Fatiguée, elle s'est inclinée face à la Portugaise Telma Monteiro.

La déception de Cécilia Berder. La sabreuse orléanaise a été éliminée (15-10) en quart de finale par la Russe numéro 1 mondiale Sofya Velekaya. Cécila Berder (N°9) est ressortie en larmes de la Carioca Arena 3. Des larmes de tristesse mêlés de fierté.

« J’étais venue là pour jouer parce que c’est les Jeux olympiques. Je voulais respecter cette équipe, je crois que je l’ai fait. » Sous entendu, son adversaire parfois roublarde n’a pas tenu le même engagement... « Je ne veux pas parler d’elle, je veux rester droite dans mes bottes. Mon frère m’a dit que je le pouvais, il est fier de moi. »

Son frère mais pas seulement car toute la famille Berder est à Rio en ce moment. Et ça représente plusieurs générations, de sa grand-mère âgée de plus de 80 ans à son petit neveu vieux de quelques mois seulement.

La sabreuse Manon Brunet s'est inclinée en demi-finale face à la numéro un mondiale, la Russe Sofya Velikaya (14-15) / © JULIEN CROSNIER / DPPI Media
La sabreuse Manon Brunet s'est inclinée en demi-finale face à la numéro un mondiale, la Russe Sofya Velikaya (14-15) / © JULIEN CROSNIER / DPPI Media

De son côté, l'Orléanaise Manon Brunet, est passée très près d'une médaille olympique ce lundi à Rio. Elle n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale du tournoi olympique individuel au sabre. Elle s'est aussi inclinée en demi-finale face à la numéro un mondiale, la Russe Sofya Velikaya (14-15) auteure d'une remontée spectaculaire. 

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus