Journée nationale des harkis : les cérémonies ce vendredi 25 septembre en région Centre-Val de Loire

Ce vendredi 25 septembre, c'est la journée nationale des harkis. Elle a été instituée en 2003 "en reconnaissance des sacrifices consentis du fait de leur engagement au service de la France lors de la guerre d'Algérie."  Retrouvez ici les lieux et heures des cérémonies en Centre-Val de Loire. 

Régine Leduc, sous-préfète du Cher, a présidé ce vendredi 25 septembre 2020 à Bourges la cérémonie rendant hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives
Régine Leduc, sous-préfète du Cher, a présidé ce vendredi 25 septembre 2020 à Bourges la cérémonie rendant hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives © Préfecture du Cher

En 1954, alors que l'Algérie, terre française d'Afrique du Nord, brandit les armes pour obtenir son indépendance, des ressortissants d'origine algérienne se rangent aux côtés de l'armée française : ce sont les harkis
Les harkis étaient des supplétifs autochtones engagés pendant la guerre d'Algérie par l'armée française, aux côtés de laquelle ils formaient une catégorie de soldats irréguliers.

Après le cessez-le-feu du 19 mars 1962, la France les abandonne à leur sort.

Le massacre des harkis en 1962 : entre 60 000 et 70 000 morts 


Le nombre de harkis tués après le cessez-le-feu varie selon les estimations entre 10 000 et 150 000. Il semble qu'en 2005, les historiens s’accordent à évaluer de 60 000 à 70 000 le nombre de morts. De nombreux harkis furent également arrêtés et emprisonnés.
La formation du premier gouvernement par Ben Bella, le 26 septembre 1962, n'empêche pas les arrestations de se poursuivre. Des milliers d'anciens harkis resteront en prison pendant des années, pour certains jusqu'en 1969.

Les harkis et leurs descendants représenteraient en France en 2012 environ 500 000 personnes. Contrairement aux pieds-noirs, ils n'ont pas été considérés comme des « rapatriés » mais comme des « réfugiés ».

Ceux qui échappèrent au massacre sur leur sol, furent rapatriés en Métropole, puis misérablement logés en camps de fortune, avec des conditions de vie indignes. 
 

Pour rendre hommage à ces oubliés de l’histoire contemporaine, une journée nationale a été instituée en 2003. Elle se déroule ce vendredi 25 septembre. 

Quelques cérémonies en région Centre-Val de Loire :

Ce vendredi 25 septembre à 11 h  se tenaient des cérémonies d'hommage aux harkis à Blois, place de la République, à Orléans, Parc Pasteur et à Bourges, carrefour de Verdun

D'autres cérémonies auront lieu en fin de journée : 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
harkis culture histoire