• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le leader du cosmétique en Chine s'implante à Amilly

© F3
© F3

Le groupe Beihao s'est officiellement installé ce lundi 12 mars dans la Cosmetic Valley, à Amilly. Pour mieux saisir les enjeux de cette implantation, nous avons posé trois questions à Jean-Luc Ansel, fondateur et directeur général de la Cosmetic Valley.

Par France 3 Centre-Val-de-Loire

Qui est Beihao ?

Beihao est un groupe taïwanais spécialisé dans la fabrication et la distribution des masques de beauté. Cette entreprise existe depuis une trentaine d'années (31 ans exactement, l'entreprise a été fondée en 1987 ndlr) et a aujourd'hui le statut de leader du cosmétique en Chine.

Quelles seront les retombées de cette implantation pour la région ?

Le Centre-Val-de-Loire est une région mondialement reconnue pour la recherche dans la cosmétique. Ce que nous cherchons, c'est être vu comme une région qui accueille et qui développe la cosmétique. Alors, quand le leader mondial décide de s'implanter chez nous, c'est valorisant. Cela renforce l'image et la légitimité de la Cosmetic Valley. Et par conséquente l'image du Centre-Val-de-Loire. Nous jouirons d'autant plus d'une aura internationale.

L'implantation de Beihao sur un site industriel de 8 000 m² va également augmenter l'attractivité de la région. Beihao France va nous apporter 15 à 20 collaborateurs supplémentaires.

Pourquoi Beihao a-t-il choisi de s'implanter à Amilly ?

Cosmetic Valley est un espace qui apporte aux entreprises de la recherche, un savoir-faire, un réseau de connexions et qui répond à leurs attentes. Notre statut a séduit Beihao, comme il a séduit des groupes japonais ou allemands par le passé. En s'implantant à Amilly, l'entreprise compte donc améliorer sa visibilité en Europe et potentiellement toucher plus de personnes.

De plus, le groupe est à la recherche du "Made in France", qui est un argument de vente important en Chine. Beihao France va notamment travailler sur l'élaboration d'un nouveau masque à l'eau florale naturelle. 

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus