• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Les “cumulards” de la région Centre-Val de Loire

Louis Pinton (Les Républicains) avait démissionné de la présidence du conseil départemental de l'Indre en janvier 2016. / © F3
Louis Pinton (Les Républicains) avait démissionné de la présidence du conseil départemental de l'Indre en janvier 2016. / © F3

Ce vendredi, Louis Pinton (Les républicains) a annoncé sa démission de la présidence du Conseil départemental de l'Indre en vertu du non-cumul des mandats. Nous avons répertorié les "cumulards", comme on les appelle, dans la région. 

Par I. Amelot (documentation) / E. Cadier

10 sur 23 députés

• Philippe BRIAND, également maire de St Cyr sur Loire (37)
Olivier CARRE, également maire d’Orléans (45)
Laure de LA RAUDIERE, également vice présidente du conseil départemental d’Eure et Loire (28)
Jean Pierre DOOR, également maire de Montargis (45)
Jean Pierre GORGES, également maire de Chartres (28)
Serge GROUARD, également adjoint à la mairie d’Orléans (45)
Maurice LEROY, également président du conseil départemental du Loir et Cher (41)
Nicolas SANSU, également maire de Vierzon (18)
Philippe VIGIER, également maire de Cloyes sur le Loir (28)
Isabelle BRUNEAU, également adjointe à la mairie d’Issoudun (36)

5 sur 15 sénateurs

Albéric de MONTGOLFIER, également président du conseil départemental d’Eure et Loir (28)
Marie France BEAUFILS, également maire de St Pierre des Corps (37)
Jeanny LORGEOUX, également maire de Romonratin Lanthenay (41)
François PILLET, également maire de Mehun sur Yèvre (18)
Gérard CORNU, vice président de Chartres Métropole (28)

Sont concernés également

• Jean Yves COUTEAU, président du conseil départemental d’Indre et Loire et adjoint à la mairie de St Cyr sur Loire (37)
• Dominique ROULLET, vice président au conseil régional et adjoint à la mairie d’Issoudun (36)
• Isabelle GAUDRON, vice présidente au conseil régional et adjointe à la mairie d’Amboise (37)

La pratique de cumul des mandats devrait être restreinte en 2017 avec l'entrée en vigueur d'une loi visant à interdire d’exercer simultanément une fonction de chef ou d’adjoint d’un exécutif local (maire, adjoint au maire, maire d’arrondissement, conseiller municipal délégué, président ou vice-président de conseil régional, de conseil général ou d’établissement de coopération entre collectivités territoriales). A moins d'un changement d'ici là...

►Explications de Pierre Bouchenot

Le cumul des mandats en région Centre-Val de Loire
Après la démission de Louis Pinton de la présidence du Conseil départemental de l'Indre, nous avons répertorié les "cumulards" de la région - Isabelle Amelot / Pierre Bouchenot

 

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus