Bernard Lassus, l'homme qui parle à l'oreille des jardins du Château de Chaumont sur Loire

Bernard Lassus, Architecte Paysagiste & Plasticien, amoureux du domaine de Chaumont sur Loire / © F3 - Centre Val de Loire
Bernard Lassus, Architecte Paysagiste & Plasticien, amoureux du domaine de Chaumont sur Loire / © F3 - Centre Val de Loire

Difficile de le cerner. Comment résumer en quelques mots cet esprit foisonnant ? Enraciné dans le présent et dialoguant avec notre futur? C'est un trait-d'union ce grand monsieur. Autant par la taille que par la fulgurance de sa pensée. Une rencontre comme un bouquet d'idées.

Par Theophile Mbaka

Un pédagogue viscéral


Invité vedette de la 27 ème Edition du Festival International des Jardins du Domaine de Chaumont-sur-loire, Bernard Lassus est très sollicité mais ne laisse rien paraître.
Du haut de son mètre 90 cet homme de 82 ans, véritable puits de science se montre d'une patience exemplaire.
Il entraîne pour une leçon de choses, deux jeunes architectes comme lui dans son Jardin éphémère, installé pour six mois et intitulé " Un arbre brise-lumière".
D'une voix douce, il leur demande gentiment : " Vous souvenez-vous des sols cirés chez vos grands-mères et des patins qu'il fallait utiliser pour ne pas rayer le parquet ? Aujourd'hui, je fais la même chose avec ce jardin. "
L'artiste a construit des supports métalliques qui traversent son jardin afin que les visiteurs puissent s'y promener sans écraser l'herbe. Une façon d'apprendre où poser les pieds.
Des instruments de mesure semés ça et là, agrémentent également ce jardin. Ils permettent de mesurer l'humidité de l'air, d'indiquer la température ambiante ou la vitesse du vent.
Pour Bernard Lassus, c'est un moyen pratique et ludique pour les visiteurs d'approfondir leurs connaissances techniques et scientifiques. Comment étudier la préservation, un thème qui lui tient à coeur.


Jouer avec les ombres et la lumière


Quand on évoque Bernard Lassus, c'est presque toujours avec des superlatifs. L'homme est pourtant modeste. "Artiste plasticien, architecte et paysagiste, peintre et urbaniste, chercheur et universitaire, c'est un théoricien et un pédagogue inspiré."
Dans un très beau portait que lui a consacré La Croix, les mots sont ciselés : "Il a été élève dans l'atelier de Fernand Léger avant de se placer sous la tutelle artistique de l'historien et critique d'art Pierre  Francastel. "
Etudiant à l'Ecole des Beaux-Arts, il suit également des cours à l'Ecole du Louvre.
" J'ai picoré beaucoup de choses" . Passionné d'architecture, il la pratique et l'enseigne aussi.
C'est le fruit de cette vie professionnelle dense et riche qu'il met désormais au service de sa passion.
" Faire de l'artificiel qui se rapproche de la réalité" . Et son jardin en est une illustration vivante.
Cet homme est un précurseur, un avant-gardiste. Un semeur d'idées. Un élagueur de pensées complexes.
Bernard Lassus a bien voulu nous expliquer l'arbre de son Jardin "Un arbre brise-lumière " et le sens de son travail.

Propos recueillis par Théophile MBAKA et Charly KRIEFF
Bernard Lassus




Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus