Betclic Elite : l'ADA Blois bat Monaco (102-76) dans une soirée remplie d'émotions

Face au leader Monaco, en effectif réduit avant sa demi finale d'Euroligue, l'ADA Blois a terminé sa saison sur une belle victoire 102 à 76. Une soirée marquée par les départs de deux légendes du club.

Confrontée à une équipe de Monaco très affaiblie avec seulement deux joueurs professionnels, l'ADA Blois a rapidement pris la mesure de la rencontre malgré un début de match timide.

Les Blésois tentent beaucoup de choses, sans trop de réussite. En face, Yoan Makoundou assume son statut en inscrivant 31 points. Mickael Hay profite, lui aussi, de la jeune opposition pour les lancer. Sconnard fait bonne impression, inscrivant 5 points. Les Blésois rentrent aux vestiaires sur le score de 53-40.

Une large victoire pour bien finir la saison

Le troisième quart est de la même facture mais l'ADA Blois parvient à creuser l'écart (71-57).  Le quatrième quart-temps est bien plus réussi. Cornely (12 points), Vergiat (10 points) commencent à sortir quelques tirs lointains, enflammant les 3.300 spectateurs. Tyren Johnson y va aussi de son petit show en claquant quelques énormes dunks dont il a le secret (13 points).

Les Blésois, dans un Jeu de Paume bouillonnant, s'imposent finalement 102-76 et clouent parfaitement leur première saison en Betclic Elite.

"C'était un match bizarre"

"On voulait terminer sur une belle note. Ce n'était pas un match si facile à jouer car on ne connaissait pas grande monde de leur côté", avoue Thomas Cornely.

"C'était un match bizarre", lance Bruno Cingala Mata. "C'était assez compliqué de se mettre dedans, il y a eu une dizaine de points d'écart pendant une bonne partie du match, on a peu oublié notre sérieux. On a mis un coup d'accélérateur à la fin".

Un sentiment partagé par l'arrière Timothé Vergiat : "C'est bien qu'on se soit laché en deuxième mi-temps. On savait qu'il y allait avoir des émotions à la fin". Il comprend aussi la démarche de Monaco de venir jouer avec peu de professionnels. "Je comprends totalement, je suis plus déçu pour les supporters. Ils ont un final four à jouer, je leur souhaite bonne chance, qu'ils représentent bien la France"

La légende du club Thomas Cornely quitte l'ADA Blois

La fête au Jeu de Paume a finalement pris des airs d'adieux pour deux légendes du club. C'est le manager Julien Monclar qui a annoncé les départs de Thomas Cornely et Tyren Johnson après 5 et 6 ans de loyaux services à Blois.

La fin d'une grande aventure pour Thomas Cornely, très ému au micro de France 3 Centre-Val de Loire : "C'est très spécial ! J'ai essayé de croquer dans le match à fond. Il est passé tellement vite !  J'ai l'impression que tout ce que je fais depuis une semaine, c'est la fin, que toutes les choses sont les dernières". Un au revoir ou un adieu ? "Je ne sais pas", avoue t-il.

Ce sont deux légendes du club. Ca va être une grosse page qui va se tourner pour le club

Timothé Vergiat, arrière de l'ADA Blois

L'arrière de 24 ans était aussi ému du départ de son capitaine Thomas Cornely :"C'est vraiment un ami aussi en dehors du terrain. Ca faisait plaisir d'être là pour sa dernière", avoue t-il.

C'est une page qui se tourne pour l'ADA Blois avec le départ de ces deux légendes.

Timothé Vergiat, lui, ne sait pas encore s'il sera toujours là l'année prochaine: "On est en discussions avec le club", conclut-il. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité