Blois : la Maison bleue, un lieu unique pour anticiper la perte d'autonomie due à l'âge ou au handicap

Depuis 2013, la Maison bleue à Blois propose des solutions techniques pour adapter son logement à une perte d'autonomie. Son équipe sera présente à la Pyramide à Romorantin pour des ateliers avec le simulateur de vieillesse le mardi 8 octobre pour le lancement de la Semaine bleue
De l'extérieur c'est une maison comme une autre, avenue Maunoury à Blois, avec des encadrements de fenêtres bleus. 

A l'intérieur, ce sont plus de 200 solutions techniques qui sont proposées pour faire face à une perte d'autonomie liée à un accident de la vie, au vieillissement ou à un handicap. 

200 solutions techniques et un accompagnement personnalisé

Dans la Maison bleue chaque pièce est équipée de solutions techniques pour tous les budgets. Du placard qui se met à hauteur avec une télécommande, au petit objet qui permet facilement d'ouvrir un bocal, chemin lumineux, oreiller ergonomique, siège de douche relevable, prises électriques à éjection facile, vaisselle adaptée... L'idée de l'équipe de la Maison bleue est de proposer des solutions quel que soit le handicap ou la difficulté.

Plus qu'un logement témoin, c'est surtout un lieu où les personnes en perte d'autonomie et leurs aidants peuvent trouver des conseils auprès de l'ergothérapeute et de la directrice de la structure. "Nous sommes là pour les aider à choisir ce qui est le mieux pour eux selon leur budget. Nous les orientons pour les aides financières", explique Emilie Vandendriessche, l'ergothérapeute de la Maison bleue. 

Une liste d'artisans sensibilisés à l'adaptation de l'habitat à la perte d'autonomie est proposée par l'équipe de la Maison bleue. 

En 2040, 41 % de la population du Loir-et-Cher aura plus de 60 ans.

Dans le Loir-et-Cher, l'enjeu du vieillissement de la population est essentiel. En 2040, 41 % de la population aura plus de 60 ans.
La plupart des personnes âgées veulent bien vivre leur avancée en âge et rester vivre à domicile. 

Quelques chiffres édifiants dans le Loir et cher :   

La Maison bleue créée par le Conseil départemental du Loir-et-Cher en 2013

Les dépenses consacrées à l'autonomie dans le Loir et Cher représentent 54,6% du budget départemental des solidarités soit 47,3 millions pour les politiques en faveur des personnes en situation de handicap et 58,2% pour les personnes âgées.Le Conseil départemental du Loir-et-Cher a décidé de créer cette maison unique dans la région Centre-Val de Loire afin de limiter le nombre de chutes et de permettre aux personnes en situation de handicap ou en perte d'autonomie de rester le plus longtemps possible à domicile. Par ailleurs, les solutions techniques proposées permettent de soulager les aidants. 

La Maison bleue : 

32.4 avenue Maunoury 41000 Blois
Tél. 02 45 50 55 25
Jours et heures d’ouverture : visites guidées du lundi au vendredi sans rendez-vous de 14 h à 17 h. 
Pour les groupes, sur rendez-vous de 9 h à 12 h 30 
 



 
A proximité de la Maison bleue, la MAIA-Maillage 41
 La MAIA-Maillage 41 est un dispositif de coordination de professionnels autour du maintien à domicile des personnes âgées en perte d'autonomie fonctionnelle et de leurs aidants. 
Son objectif : coordonner l'ensemble des intervenants du secteur sanitaire, social et médico-social. 

MAIA :
32.4, avenue Maunoury à Blois
Tel : 02 54 58 44 21
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. 
A proximité se trouvent aussi l'ADIL, le CAUE, la MDPH.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société personnes âgées famille