Concert de Sting à Chambord : des spectateurs bloqués plusieurs heures à la sortie

Publié le Mis à jour le
Écrit par J. Postollec avec la rédaction de France 3 Centre-Val de Loire

C’est une foule de 20.000 personnes qui a assisté au concert de Sting au château de Chambord ce mardi soir. Mais une fois l’événement terminé, une partie des spectateurs s’est retrouvée bloquée dans les embouteillages à la sortie. Certains ont mis 2h30 pour quitter le site.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Les 20.000 spectateurs attendaient depuis deux ans le concert de Sting au château de Chambord. Ce dernier était en effet initialement prévu en juillet 2020, mais avait été reporté deux fois à cause du Covid-19. La foule a pu enfin savourer la voix du chanteur, comme le montre ce tweet.

Mais après la fin du spectacle à 23h, la joie a laissé place de nouveau à l’attente pour certains spectateurs.

Des membres de la rédaction de France 3 Centre-Val de Loire présents sur place signalaient "des milliers de spectateurs en vrac avec des routes bouchées", et ont eux-mêmes dû patienter 2h30 avant de pouvoir prendre réellement la route.

"Une horreur"

Appelés à témoigner sur notre page Facebook, des internautes présents à la soirée confirment l’attente notamment depuis les parkings 4 et 5 : "P4 complètement bloqué ! Avec les enfants, nous avons décidé de garer la voiture et de faire des jeux en attendant que ça circule ! On est partis à 1h45 du coup !", raconte Lydia.

"Parking 5 une horreur. 10 mètres parcourus en une heure. Coincées deux heures dans la voiture avant d'atteindre la route. Mais l'ambiance était dans la voiture alors on va vite oublier", ajoute une formatrice en anglais. Idem pour Damien : "Parking P5 une catastrophe pour sortir, j'ai fait trois mètres en 45 minutes."

Certains ont pris leur mal en patience et en musique, comme Véronique qui a fait six kilomètres en 45 minutes pour rentrer à Thoury : "En attendant on a continué le concert dans la voiture. Très belle soirée."

Lucilia évoque "1h15 pour sortir ! On s'attendait à devoir patienter mais pas autant ! Quelle galère ! A la sortie du domaine la gendarmerie faisait des contrôles alcootests aléatoires ce qui n'a pas aidé dans la fluidité de la circulation !"

"La sécurité a bien fait son job"

A l’inverse, d’autres témoignages assurent que tout s’est bien passé pour eux à la sortie. "Pas de souci particulier pour sortir 30 minutes grand max (parking 3). Les gens de la sécurité faisaient la circulation", affirme Delphine.

Même son de cloche pour Isabelle : "Parking 3 aucun souci pour sortir. La sécurité a très bien fait son job. 20 minutes pour sortir du domaine de Chambord. Avec 20.000 personnes on s'attendait à bien pire."

Certains avaient d’ailleurs anticipé au vu de l’affluence et sont partis avant la fin de la dernière chanson, parfois avant même le rappel pour ne pas se retrouver bloqués dans des embouteillages.

Enfin, des spectateurs n’ont pas eu de problème pour partir mais… pour arriver. C’est le cas d’Orianne qui après avoir attendu une demi-heure s’est garée sur le bas-côté ou encore de Lucas : "Deux heures pour accéder au parking. Attente depuis l’entrée du domaine par Bracieux et jusqu’au parking P3 : de 18h30 à 20h30. Et personne ne vient nous renseigner…. Dommage. Sinon merci Sting !!!"

Le bonheur du concert a donc eu raison des tracas de la route.

"Le pari est réussi"

C'est en tout cas ce que revendique Julien Lavergne, patron de la société AZ Production, en charge de l'organisation de l'évènement de ce 28 juin. "Je ne conteste pas que des gens ont mis 1h30 pour arriver, on a eu des problèmes sur une des voies d'accès", concède-t-il. Mais pas de quoi gâcher la fête : "Les retours sont dithyrambiques, faire sortir 20 000 personnes de Chambord en moins de 2h, ça ne s'est jamais vu", revendique-t-il.

Car, lorsqu'on va au concert "à Chambord, à Orléans ou à Tours, on ne sort pas du parking en 5 minutes, ça n'existe pas". Et, malgré les retards à l'arrivée, Julien Lavergne assure que "100% des spectateurs arrivés à 21h ont pu voir le concert". À l'inverse, "la dernière voiture est sortie à 1h45, et on avait mis un DJ pour délayer la sortie des spectateurs et que ce soit plus fluide". "Je pense que le pari est réussi."

Les quelques retours négatifs lui permettent déjà de préparer la prochaine édition : "Peut-être que mettre les parkings VIP au milieu des parkings spectateurs n'était pas la meilleure idée".. AZ Prod envisage des parkings payants proches de la scène, "pas pour faire passer les spectateurs à la caisse mais pour les encourager à covoiturer". Une manière de réduire le nombre de voitures et, donc, les temps de passage.

Mise à jour 29/06/2022 à 17h : ajout de la réponse de Julien Lavergne