"En 27 ans de gendarmerie, je n'avais jamais vu ça !" : un enfant grièvement blessé en tombant sur l'A10 par la fenêtre d'un camping-car

Accident rarissime ce dimanche 28 avril en début de soirée. Un enfant de 4 ans est tombé par la fenêtre arrière du camping-car familial sur l'autoroute A10, à hauteur de Blois. Très grièvement blessée, la jeune victime a été hospitalisée à Tours, à l'hôpital pédiatrique Clocheville, avec un pronostic vital engagé. L'enquête sur les circonstances de ce drame est toujours en cours au peloton motorisé de la Chaussée-Saint-Victor (41).

Ce terrible accident s'est produit vers 19h30, dimanche soir, dans le sens province Paris, à hauteur de la commune de Saint-Lubin-en-Vergonnois, à proximité de Blois. Une famille originaire du nord, le père, au volant, la mère et leurs quatre enfants, étaient à bord de leur camping-car, sur la route du retour. Pour une raison que l'enquête doit encore déterminer, l'un des enfants, âgé de 4 ans, a échappé à la surveillance de ses parents et chuté sur l'autoroute depuis la fenêtre arrière du véhicule, à une vitesse estimée à une centaine de km/h.

Retrouvé grièvement blessé sur le bas-côté de l'autoroute, l'enfant a été pris en charge par les pompiers et le SMUR de Blois, puis transporté à l'hôpital Clocheville de Tours en état d'urgence absolue.

Les gendarmes du peloton motorisé de la Chaussée-Saint-Victor sont en charge de l'enquête pour établir les circonstances exactes de ce drame, sachant, bien sûr, que tous les occupants d'un camping-car doivent en théorie être protégés par une ceinture de sécurité.

Un accident hors du commun

"Nous n'en sommes qu'au début des investigations, explique le capitaine Eric Zielinski, commandant de l'EDSR 41 (Escadron départemental de Sécurité Routière). Nous auditionnons la famille, mais c'est évidemment très compliqué, tous sont en état de choc. Il y a peut-être un manque d'attention des parents, c'est souvent cela qui entraîne des accidents, on entre vite dans une routine de conduite quand on est sur autoroute."

L'enfant était-il attaché, a-t-il pu se détacher tout seul ? L'enquête devra le déterminer. Quoi qu'il en soit, les circonstances de ce drame et le très jeune âge de la victime sont perturbants, même pour un gendarme habitué à intervenir sur des accidents de la route :

"J'ai 27 ans de gendarmerie, et c'est la première fois que je vois ça, lâche le capitaine Zielinski, encore ému. J'ai travaillé sur les plus grands axes autoroutiers, l'A6, l'A8, et je n'ai jamais vu un accident pareil ! Les accidents de la route font bien sûr partie de nos missions, mais, là, on est vraiment sur un évènement peu commun, quelque chose auquel on est rarement confrontés."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité