Témoignage: 3 questions à Marc Gricourt, maire de Blois et vice-président de la Région, atteint du Covid-19

Le maire PS de Blois et vice-président de la Région, Marc Gricourt, a été testé positif au Covid-19 fin octobre. Comment se sent-il ? Comment gère-t-il les dossiers ? Pourquoi avoir posté un message vidéo sur les réseaux sociaux ? Placé en quatorzaine, il a répondu à nos questions de chez lui.
Autoportrait de Marc Gricourt, maire de Blois, positif au Covid-19 et placé en quatorzaine
Autoportrait de Marc Gricourt, maire de Blois, positif au Covid-19 et placé en quatorzaine © Marc Gricourt-DR
Marc Gricourt, maire de Blois (Loir-et-Cher), a ressenti fin octobre des symptômes de rhinopharyngite sans fièvre au départ. Mais comme il côtoie beaucoup de gens dans le cadre de ses fonctions, il a préféré se faire tester. Résultat : le maire de Blois est positif à la Covid-19.

30 cas contacts ont été recensés et mis en quatorzaine. Seul son petit-fils a été contaminé mais les symptômes sont très légers. Quatorze jours après, nous avons appelé Marc Gricourt chez lui. 

      1. Marine Rondonnier, journaliste France 3 CVDL : "Comment vous sentez-vous aujourd'hui ?  "

Marc Gricourt, maire PS de Blois : " C'est le premier matin sans fièvre. Cela semble être le paradis. Sinon je suis encore très fatigué. Je retrouve peu à peu le goût et l'odorat depuis ce week-end.

Ce qui a été le plus pénible c'est le mal de tête permanent et la toux qui peut en encore durer quinze jours ou un mois.

Il faut 48 heures sans fièvre pour envisager de ressortir. Je croise les doigts et j'espère que ce sera possible jeudi. On verra bien".





      2. MR : "Comment faites-vous pour gérer les dossiers de la commune à distance ? "

Marc Gricourt, maire de Blois : " A la mairie, je délègue un peu plus que d'habitude à mes adjoints. J'ai mon premier adjoint, Jérôme Boujot, en visio conférence régulièrement. Au début, il a aussi été placé en quatorzaine puisqu'il a été en contact avec moi. Heureusement, le test était négatif donc il a pu me représenter par la suite.

L'important est que je puisse être au fait des dossiers. Pour ça, nous avons la chance d'être bien équipés et les nouvelles technologies facilitent les choses. Je peux aussi compter sur mon directeur général des services et mon cabinet. Je peux vous assurer que l'administration tourne bien en mon absence.

Cette crise sanitaire montre l'importance des collectivités. Elles font en sorte que tout fonctionne quand même : la gestion des déchets, l'eau, la police municipale malgré les arrêts maladie et les difficultés. On a besoin de garder des marges financières pour que ça fonctionne." 

 
           
          3. MR : " Vous avez posté un message vidéo sur les réseaux sociaux le 5 novembre pour parler de votre situation et appeler à la responsablité de chacun. Pourquoi c'était important pour vous ? 

►Marc Gricourt, maire de Blois  : " C'était un message pour faire comprendre à ceux qui sont réservés sur les mesures sanitaires fortes que nous sommes tous vulnérables y compris ceux qui sont en bonne santé comme je le suis. En contractant ce virus, je me suis rendu compte de l'impact qu'il peut avoir sur une personne qui souffre de maladies chroniques ou qui serait plus fragile physiquement. On est dans une responsabilité collective. Il faut respecter les mesures sanitaires pour protéger les autres.
 

Si j'ai décidé de partager ma situation sur les réseaux sociaux, c'est parce que je veux faire preuve de transparence. C'est un message de confiance et d'espoir.

Marc Gricourt

Bien sûr je comprends que certains trouvent incohérents certaines mesures notamment la fermeture des petits commerces de proximité. Je comprends les difficultés des gouvernants mais j'espère qu'il y aura un soutien renforcé aux petits commerces et une réouverture rapide pour préserver leur activité, l'emploi et la vie dans nos centres-villes."

Le message vidéo de Marc Gricourt, maire de Blois, à propos de sa contamination à la Covid-19, diffusé sur les réseaux sociaux le 5 novembre 2020 : 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société témoignage