Tentative de féminicide à Blois : l'agresseur a déjà été condamné pour violences conjugales

L'homme de 27, qui a reconnu avoir agressé son ex-compagne à Blois le 13 décembre, avait déjà été condamné en 2015 pour des faits de violence aggravée sur sa concubine de l'époque.

On en sait un peu plus sur le profil de l'agresseur. Selon Le Parisien, l'homme de 27 ans, qui a reconnu avoir agressé son ex-compagne le 13 décembre à Blois, a déjà été condamné pour des faits de violence conjugale.

Un casier judicaire bien rempli

Comme le confirme à France 3 la procureure de Blois, Charlotte Beluet, l'agresseur avait écopé de 4 mois de prison avec sursis par le tribunal d'Évry en 2015. Lui étaient reprochés des faits de violence aggravée sur son ex-concubine. Toujours selon la procureure, l'homme dispose de 14 mentions dans son casier judiciaire, et a également été condamné pour usage de stupéfiants.

Mis en examen pour tentative de meurtre

Après son arrestation dans les Yvelines, l'homme a reconnu devant les enquêteurs avoir violemment frappé à la tête son ex-compagne à Blois le 13 décembre, quelques heures après une dispute en pleine rue qui avait nécessité l'intervention de la police municipale. La jeune femme, originaire de la Vienne, s'était rendue au commissariat de Blois, où elle avait été invitée à revenir le lendemain. Elle est, depuis sa prise en charge par le CHU de Tours, toujours dans le coma. 

L'agresseur est de son côté mis en examen pour tentative de meurtre "par une personne ayant été concubin de la victime". Il est actuellement en détention à la prison de Saran.