Une enveloppe de 50 000 euros pour relancer l'horticulture dans le Loir-et-Cher

L’action du département pour soutenir les 28 horticulteurs du Loir-et-Cher sera lancée à partir de jeudi 27 mai.

préparation de livraison
préparation de livraison © Philippe Daridan horticulteur
Depuis le début du confinement les horticulteurs peinent à écouler leurs cultures. Certains arrivent à vendre leurs productions sur les marchés ouverts, d’autres livrent les clients directement chez eux. Mais cela n’est pas suffisant, la perte est trop importante.

"On espère que les gens ne vont pas nous laisser tomber"

M. Daridan est horticulteur à Saint-Lubin, il a continué son activité pendant le confinement, "on a réussi à se faire connaître auprès de nouveaux clients qui venaient nous voir, on espère que ces clients continueront de venir commander directement chez nous, le marché local est important pour notre survie". Demain il commencera sa livraison par la commune de Fossé puis il se rendra à la maison d’Herbault. Les résidents pourront ainsi fleurir et jardiner dans leur maison de retraite.

Les horticulteurs participants à cette opération de fleurissement des EHPAD et communes se verront dotés d’une somme pouvant aller jusqu’à 2000€.

Le département ainsi que l’association des Maires du Loir-et-Cher ont décidé de lancer une opération de soutien aux horticulteurs. En échange de leur service et livraison de plantes, fleurs, dans les Ehpad et communes, le département versera une aide directe allant de 1500 à 2000 euros par horticulteur.

Le président du département, Nicolas Perruchot: "Cette initiative solidaire répond à un double objectif : soutenir une filière qui traverse une période de forte incertitude et amener un peu de joie et de soleil dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes mais aussi auprès du personnel soignant de ces structures et dans les communes".
Fleurs à planter,
Fleurs à planter, © Horticulture La Ridière (41)

48 EHPAD et 97 communes seront livrés en fleurs, pots à planter et plants de légumes.

48 EHPAD et 97 communes ont fait part de leur intérêt. Plus de 4 000 plants de légumes, 4 100 plantes en pots et 1 000 plants de fleurs à massif sont donc commandés à vingt-huit horticulteurs du Loir-et-Cher et seront livrés entre fin mai et début juin.

Parmi les communes, il y en a 35 de moins de 500 habitants qui recevront près de 1 020 plantes en pots et 200 plants de légumes, 40 entre 500 et 2 000 habitants qui auront une dotation globale de 1 950 plantes en pots et 400 plants de légumes, et 8 de plus de 2 000 habitants qui recevront quant à elles 780 plantes en pots et 50 plats de légumes.

Le département précise que 3 types de fleurs en pots ou à planter et 4 plants de légumineux (tomates, tomates cerises, courgettes et salades). Les plantes en pots (à redonner aux anciens par exemple et pour locaux publics), plants de légumes (pour jardins communaux ou pour distribuer à population ou agents communaux par exemple).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement crise économique économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter