Loir-et-Cher : Jacques Dessange, le coiffeur des stars, est mort à 94 ans

Retiré depuis plusieurs années dans sa propriété de Sologne, le ténor du cheveu s'en est allé ce 7 janvier.

Jacques Dessange, en 2011, à Pierrefitte-sur-Sauldre (Loir-et-Cher).
Jacques Dessange, en 2011, à Pierrefitte-sur-Sauldre (Loir-et-Cher). © ALAIN JOCARD / AFP
Il avait appris à coiffer le cheveu à Souesmes, en Sologne où il était né, dans le salon de son père. Le coiffeur Jacques Dessange à la tête du groupe international du même nom s'est éteint ce mardi 7 janvier à 94 ans.

Né en 1925 en Sologne, Jacques Dessange avait ouvert ses premiers salons en 1954, s'attirant la sympathie des personnalités en inventant le "coiffé-décoiffé" avant de développer un empire présent dans 43 pays.
Le groupe Dessange, aujourd'hui piloté par Emmanuel Gasnot, a salué "l'esprit pionnier et le génie créatif" d'un "artiste visionnaire ambassadeur du glamour à la française", qui a donné "ses lettres de noblesse à toute une profession".

Avant de lâcher les rênes de son empire, en 2008, Jacques Dessange - Hubert de son vrai prénom - a coiffé des stars comme Brigitte Bardot, Jean Seberg et Jeanne Moreau, jusqu'à Liz Taylor et Ava Gardner. Fort de ce rayonnement, Dessange continue de rapporter : plus de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, 51 ans après le lancement de la marque.

Depuis de nombreuses années, Jacques Dessange s'adonnait à sa passion pour la peinture dans sa propriété de Sologne.
Jacques Dessange devant ses toiles, dans sa propriété solognote.
Jacques Dessange devant ses toiles, dans sa propriété solognote. © ALAIN JOCARD / AFP
S'il avait fait parler de lui plus récemment, c'est essentiellement à travers des déboires avec son fils, qu'il accusait de l'avoir évincé de la firme. Le nom de Jacques Dessange a aussi été cité en 2015 parmi les détenteurs de comptes non déclarés au fisc chez HSBC Suisse. Le célèbre coiffeur y aurait eu jusqu'à 1,6 million d'euros entre 2006 et 2007. Il aurait ensuite régularisé sa situation avec le fisc français en 2012.

Le décès de ce pionnier, venu à bout de 12 renvois lors de son apprentissage, survient moins d'un an après celui de Jean-Louis David, l'autre coiffeur des stars, le 3 avril 2019.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès sologne people culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter