Loir-et-Cher : trois gendarmes créent la Gend'Run, une course caritative pour soutenir les orphelins de la gendarmerie

Du 17 au 21 juin se déroulera la première édition de la Gend'Run : une course solidaire en ligne qui vise à collecter des fonds pour l'association "Les étoiles bleues" à destination des orphelins de la gendarmerie. La Gend'Run est organisée par trois gendarmes du Loir-et-Cher. 
Benjamin Percheron, Marjolaine Cousset et Jérôme Pilu : les trois gendarmes du Loir-et-Cher organisateurs de la Gend'Run 2020
Benjamin Percheron, Marjolaine Cousset et Jérôme Pilu : les trois gendarmes du Loir-et-Cher organisateurs de la Gend'Run 2020 © Benjamin Percheron/ Marjolaine Cousset et Jérôme Pilu/ DR

C'est en participant à l'opération "Les coureurs ont du coeur", en mai dernier, que trois gendarmes de Montrichard et Romorantin dans le Loir-et-Cher ont eu l'idée de créer la Gend'Run :

"Avec deux autres collègues, on a créé une équipe Gendarmerie pour participer à ce challenge. Elle est rapidement devenue un groupe Facebook réservé aux militaires et leurs familles. En quelques jours, nous sommes passés de 3 membres à 600", raconte l'adjudant Benjamin Percheron, un des trois gendarmes à l'origine de la Gend'Run. 

Deux passions : la course à pied et aider les autres

A 28 ans, Benjamin Percheron, gendarme à Montrichard a deux passions : la course à pied et aider les autres : "J'ai longtemps été dans la protection civile. Si je me suis engagé comme gendarme, c'est pour aider les autres", confie le jeune adjudant enthousiaste.

 "Cette course c'est un beau challenge."

Avec Jérôme Pilu, 39 ans, et Marjolaine Cousset, 26 ans, deux autres gendarmes du Loir-et-Cher, Benjamin Percheron a créé la Gend'Run pour collecter de l'argent pour l'association "Les étoiles bleues"

Ils sont tous les trois runners depuis leur enfance. "Cette association nous touche évidemment. Nous pensons souvent aux risques que nous encourons sur le terrain et aux conséquences pour nos familles", confie l'adjudant Benjamin Percheron. 

Affiche officielle de la Gend'Run 2020
Affiche officielle de la Gend'Run 2020 © Gend'Run/ DR

L'association "Les étoiles bleues" a été créée en 2012 après le décès en service de deux gendarmes dans le Var

Gilles Bidault est président de l'association "Les étoiles bleues" :

"Dès qu'un gendarme décède, on donne tout de suite une somme d'argent à chaque orphelin et, pour les fêtes de fin d'année, on donne une carte cadeau de 150 euros. Cela ne remplace pas leur parent mais on leur apporte un peu de sourire". 

Le 17 juin 2012, la maréchale des logis-cheffe Audrey Bertaut, 35 ans, et l'adjudante Alicia Champlon, 29 ans, ont été tuées lors d'une intervention, à Collobrières dans le Var. Un drame qui avait provoqué une très vive émotion dans tout le pays.

Les deux gendarmes étaient intervenues dans le petit village situé à une quarantaine de kilomètres de Toulon après un cambriolage et une tentative de cambriolage. 

"Au départ, on a créé cette association pour collecter les dons qui arrivaient de partout à la suite du drame. Au bout de six mois, les mamans d'Alicia et Audrey ont voulu que l'association continue mais qu'elle s'oriente vers les orphelins de la gendarmerie. C'est ce que nous faisons depuis bientôt huit ans", raconte Gilles Bidault.  


Tout au long de l'année, plusieurs événements sportifs et culturels sont organisés en France pour collecter des fonds. Des grandes courses comme "Le Marathon des sables" sont partenaires des "Etoiles bleues"

 

Depuis 2012, l'événement phare de l'association "Les étoiles bleues" est "La foulée des étoiles bleues" qui se déroule début juin.

"Cette année, elle aurait dû avoir lieu le 6 juin mais nous l'avons annulée à cause de l'épidémie," déplore Gilles Bidault. " Heureusement que des gendarmes comme Benjamin, Marjolaine et Jérôme organisent d'autres événements pour apporter des fonds à l'association. "

La Gend'Run, une course virtuelle pour tous les niveaux

Pour le moment, la Gend'Run enregistre 160 inscriptions. "On compte sur beaucoup plus. Avec 100 000 gendarmes en France, on devrait être nombreux. Et puis cette course est ouverte à tous. C'est aussi pour ça qu'il y a trois distances possibles : 3km, 5 km ou 10km. Même ceux qi n'ont pas l'habitude de courir peuvent participer," explique l'adjudant Percheron. 

 

1 km = 1 euro

Le principe est simple. Du 17 au 21 juin, chaque participant court ou marche sur la distance pour laquelle il s'est inscrit et sur le terrain qu'il a choisi.

Ensuite, chaque kilomètre parcouru rapportera un euro à l'association "Les étoiles bleues"

Les inscriptions sont ouvertes sur ce site depuis le 3 juin 2020. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société sport