Coupe de France : la réaction devenue virale des joueurs de Saint-Priest après avoir tiré Romorantin en 16es

La vidéo de la réaction des joueurs de Saint-Priest après le tirage de la Coupe de France a fait le tour des réseaux sociaux. "C'est de bonne guerre", réagit l'entraîneur de Romorantin.

Les joueurs de Saint-Priest, club de la banlieue lyonnaise évoluant en National 3 (5e division) et petit poucet de la Coupe de France, n'ont pas caché leur déception au moment de tirer Romorantin pour les 16e de finale de la compétition. 

Ils espéraient tomber contre une écurie de Ligue 1 comme ça a pu être le cas de Bergerac contre l'Olympique Lyonnais ou de l'US Orléans contre le PSG. "Je suis déçu, je voulais taper une Ligue 1. Je pense que Romorantin aussi. On reçoit à la maison donc on va faire en sorte d'être en 8e de finale", réagissait Valentin Hoguet, défenseur de l'AS Saint-Priest au micro de nos confrères de BFM Lyon. 

Du côté de Romorantin, la déception est aussi de mise. "Je voulais avant tout que l'on reçoive", réagit l'entraîneur, Michael Villatte. "On se déplacera dans la région lyonnaise pour affronter le petit poucet qui espérait aussi jouer une autre équipe que nous", poursuit-il. 

"C'est de bonne guerre" 

Concernant la réaction des joueurs lyonnais : "C'est de bonne guerre, je peux comprendre qu'ils soient déçus de ne pas jouer un gros. Le fait de nous affronter leur offre aussi plus de chances de passer, et c'est le même cas pour nous", ironise-t-il au téléphone. "Ça peut être utile pour nous pour avoir une motivation supplémentaire", ajoute Michael Villatte. 

La rencontre aura lieu le dimanche 21 janvier à 17h30 et s'annonce plutôt équilibrée entre Saint-Priest, fraîchement descendu de N2 et deuxième de sa poule en N3 contre Romorantin, actuel 4e de sa poule de National 2. Un scénario déjà connu dans l'épopée en Coupe de France par les Romorantinais contre l'US Castanet, premier de sa poule de N3 au moment de la rencontre, contre lequel ils s'étaient imposés 3-0 à l'extérieur.