Loir-et-Cher : une équipe de gendarmerie pour “la prévention et le contact”

Une rencontre entre élus et gendarmes a eu lieu le 9 avril, pour discuter des nouveaux dispositifs mis en place par les autorités. / © Pierre Lepais
Une rencontre entre élus et gendarmes a eu lieu le 9 avril, pour discuter des nouveaux dispositifs mis en place par les autorités. / © Pierre Lepais

Vingt-cinq villes françaises sont en train de mettre en place une "police de sécurité du quotidien" pour améliorer leur action auprès des habitants. La gendarmerie tente elle aussi de développer cette relation au territoire. Exemple à Romorantin-Lanthenay. 

Par France 3 Centre-Val de Loire

"On a tendance à délaisser un peu les campagnes, et cette cellule de contact je leur ai donné comme mission première d'aller dans les communes les plus retirées, les plus isolées". Pour Henri Gomez, chef d'escadron de Romorantin, la "police de sécurité du quotidien" a autant de pertinence dans les centres-villes que dans les campagnes reculées.

Depuis quelques mois, trois militaires parcourent donc les environs de Romorantin pour un contact plus fréquent avec les habitants. Les maires constatent eux une réaction plus rapide des autorités sur leur territoire.

Reportage de Bérénice Du Fay et Pierre Lepais, avec comme interlocuteurs :
  • Henri Gomez, chef d'escadron de Romorantin
  • Patrick Morin, maire de Chaon
  • Daniel Lombardi, maire d'Yvoy-le-Marron

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus