• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Romorantin : Léonard de Vinci voulait construire une ville nouvelle quatre fois plus grande que Chambord

Léonard de Vinci devait construire sa cité rêvée dans le prolongement du château de Louise de Savoie, mère de François 1er, au bord de la Sauldre. / © Marine Rondonnier - France 3 CVDL
Léonard de Vinci devait construire sa cité rêvée dans le prolongement du château de Louise de Savoie, mère de François 1er, au bord de la Sauldre. / © Marine Rondonnier - France 3 CVDL

C'est une histoire peu connue de la Renaissance et pourtant sans le projet de Léonard de Vinci à Romorantin, le château de Chambord ne serait pas tel qu'il est. François 1er lui avait donné carte blanche pour créer à Romorantin une ville nouvelle. Le génie est mort avant de concrétiser son rêve. 

Par Marine Rondonnier

Un double palais de part et d'autre de la Sauldre relié par des ponts, des écuries royales, une ville pour les courtisans et un pavillon de chasse octogonal dans la forêt de Bruadan. C'est pour ce projet que François 1er a fait venir Léonard de Vinci de Milan en 1516. 

Quand on aborde le sujet de la cité rêvée de Léonard de Vinci avec Martine Vallon, c'est comme un roman qui s'ouvre avec des chapitres à l'infini. L'ancienne directrice du musée de Sologne aujourd'hui bénévole et membre actif de l'association R2V2 travaille depuis 10 ans avec le Centre d'études supérieures de la Renaissance de Tours sur ce sujet. D'ailleurs, c'est au musée de Sologne de Romorantin qu'on trouve les maquettes représentant deux des possibles projets de Léonard : version française et version italienne :
" Elles ont été réalisées en Italie au musée Léonard de Vinci sur la base de deux codex ( Atlanticus et Arundel). Dans ces codex, il y a une quinzaine de dessins qui annoncent le projet de Romorantin". 
Deux versions de la maquette représentant le palais imaginé par Léonard de Vinci sont visibles au Musée de Sologne à Romorantin / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL
Deux versions de la maquette représentant le palais imaginé par Léonard de Vinci sont visibles au Musée de Sologne à Romorantin / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL

Une ville nouvelle de 400 mètres de long : 4 fois plus grande que le château de Chambord

Le projet de Léonard de Vinci était pharaonique. Entre 1517 et 1518, il a eu le temps de faire réhausser le terrain de 4 mètres sur 400 pour le mettre hors crue et de commencer à construire le système de canalisations. Mais en 1518, il est déjà malade et son projet ne pourra pas aboutir. Dominique de Cortone, architecte italien que Léonard de Vinci rencontre à Amboise, va s'inspirer de ses idées pour construire la maquette en bois du château de Chambord qui est un pavillon de chasse au départ. 
Un des dessins de Léonard de Vinci qui pourrait représenter le projet de Romorantin / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL
Un des dessins de Léonard de Vinci qui pourrait représenter le projet de Romorantin / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL
 

Pourquoi Romorantin ? 

Enfant, François 1er passe beaucoup de temps dans le château de sa mère, Louise de Savoie au bord de La Sauldre. Aujourd'hui ce qui reste de ce palais appartient au département et il est habité par la sous-préfète.

C'est certainement dans la forêt de Bruadan toute proche qu'il apprend à chasser. A l'époque, il veut mettre la ville au centre de la France en développant les voies navigables.

A Romorantin, les bras de la Sauldre et les nombreuses îles permettent de créer un systême de canaux qui intéresse beaucoup Léonard de Vinci. 

Enfin, Romorantin présente l'avantage d'avoir de la place pour un tel projet contrairement à Tours, coincé entre le Cher et la Loire. 

Reportage de Marine Rondonnier et Charly Krief : 
Les intervenants :
  • Martine Vallon, ex-directrice du Musée de Sologne
  • Pascal Brioist, professeur au Centre d'études supérieures de la Renaissance

A lire aussi

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus