César 2021 : plusieurs films d'animation en lice soutenus par la Région Centre-Val de Loire et réalisés à Vendôme

Six films accompagnés par l'agence Ciclic et la Région Centre-Val de Loire font partie de la sélection officielle des César 2021, dont la cérémonie se déroule ce vendredi 12 mars en soirée à Paris. Et tous les fims nommés dans la catégorie court-métrage d'animation ont été réalisés à Vendôme!

Sur 4 films sélectionnés, il y aura forcément un César pour la Région dans la catégorie court-métrage d'animation
Sur 4 films sélectionnés, il y aura forcément un César pour la Région dans la catégorie court-métrage d'animation © Sacrebleu Productions / Piccolo Pictures / Fargo Films / Vivement Lundi!

Le soutien de la Région à la production cinématographique, à travers l'agence Ciclic, sera forcément payant ce vendredi 12 mars puisqu'au moins un César récompensera un film soutenu et réalisé sur notre territoire.

Quatre films, en effet, sont nommés dans la catégorie Court-Métrage d'animation :

-Bach Hong, d'Elsa Duhamel (Fargo Films)

-L'heure de l'ours, d'Agnès Patron (Sacrebleu Productions)

-L'odyssée de Choum, de Julien Bisaro (Piccolo Productions)

-La tête dans les orties, de Paul Cabon (Vivement Lundi !)

Et tous ces talents ont été aidés, financièrement et matériellement, par la Région, tous ont été accueillis en résidence à Vendôme par Ciclic Animation.

Agnès Patron à Vendôme, pendant la création de L'Heure de l'ours
Agnès Patron à Vendôme, pendant la création de L'Heure de l'ours © Ciclic Centre-Val de Loire

"Le soutien de la Région Centre-Val de Loire en faveur du cinéma est aujourd'hui un vrai label de qualité, déclare Philippe Germain, directeur général de Ciclic. Et il y a un vrai savoir-faire pour le cinéma d'animation avec le Studio qui est désormais à Vendôme, où l'on accueille les équipes de tournage. Nous bénéficions d'une reconnaissance internationale et des films du monde entier viennent se fabriquer dans notre Région."

Quatre films accompagnés par Ciclic sur quatre nominations aux César, le cadeau tombe à pic pour fêter 20 ans de soutien au cinéma d'animation de l'agence régionale.

"On apporte un soutien financier pour que le film puisse se faire, reprend M. Germain, mais on met en place à côté toute une politique d'accompagnement. C'est notamment la mise à disposition de cet outil de travail assez exceptionnel qu'est le Studio, à Vendôme. Accueillis en résidence, auteurs et producteurs n'ont plus qu'à se consacrer à leur film. On se met au service du projet créatif, le matériel est disponible 24h/24."

La résidence de Tournage Ciclic Animation, à Vendôme
La résidence de Tournage Ciclic Animation, à Vendôme © Ciclic Centre-Val de Loire

Parmi les cinéastes que nous accompagnons, nous privilégions les artisans, ceux qui fabriquent leur film "à la main", sans la 3D ou les images virtuelles, mais image par image. Nous souhaitons perpétuer ce côté artisanal du cinéma d'animation

Philippe Germain, directeur général de Ciclic

Un autre film soutenu par Ciclic fait également partie de la sélection officielle des César 2021, dans la catégorie, cette fois, Long-métrage d'animation. Il s'agit de Calamity, une enfance de M.J. Cannary, de Rémi Chayé (Maybe Movies / Gebeka Films) qui raconte l'enfance imaginaire de Calamity Jane.

© Maybe Movies / Gebeka Films

Le réalisateur a été accueilli à Vendôme dans la phase de développement et de recherches graphiques des décors, travail essentiel pour ce western où sont mis en scène les grands espaces américains.

Enfin, parmi ces films soutenus par la Région, India Hair, jeune actrice d'origine tourangelle est nommée dans la catégorie Meilleur espoir féminin, pour sa prestation dans Poissonsexe, d'Olivier Babinet, aux côtés de Gustave Kervern. Un choix assez curieux dans la mesure où India Hair est déjà une actrice confirmée, apparue notamment dans Camille redouble, Rester vertical ou Petit paysan. L'équipe de Ciclic n'en est pas moins ravie de cette nomination. Olivier Babinet a été aidé au stade de l'écriture, là où peu de collectivités interviennent.

India Hair et Gustave Kervern dans Poissonsexe
India Hair et Gustave Kervern dans Poissonsexe © Comme des cinémas / Rézo Films

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire politique cinéma culture