Zoo de Beauval : la gorille réintroduite au Gabon est... amoureuse !

Mayombé, la femelle gorille du Zoo de Beauval réintroduite au Gabon, a rencontré Djongo / © The Aspinall Foundation
Mayombé, la femelle gorille du Zoo de Beauval réintroduite au Gabon, a rencontré Djongo / © The Aspinall Foundation

Mayombé est cette femelle gorille réintroduite par le ZooParc de Beauval au Gabon dans le Parc National des Plateaux de Batéké. Vous savez quoi ? Elle est amoureuse. On vous dit tout... ou presque sur cette "Love Story" !

Par Isabelle Racine

Souvenez-vous : le 24 juin dernier, le ZooParc de Beauval participe à une opération de réintroduction de gorilles des plaines de l’Ouest en milieu naturel en emmenant deux femelles gorilles nées en France : Mayombé et Kuimba. Cette dernière décède trois mois après son arrivée, probablement d'une infection respiratoire.

Manon, l'une des soigneuses de Mayombé, est alors envoyée pendant un mois au Gabon près de l'île de Mayombé avec pour objectif de rassurer la femelle gorille en lui faisant entendre sa voix et lui donner un point de repère dans ce milieu qu'elle découvre désormais seule.  

Les gorilles ont besoin d'être en groupe

Les gorilles aiment être en groupe. C'est vital pour eux de ne pas être esseulés : ils ont besoin des interactions du groupe. Les équipes de Beauval Nature (l’association gère et soutient 50 programmes de conservation à travers le monde et 30 programmes de recherche) lui cherche donc un compagnon ou une compagne. C'est Djongo qui est choisi. Ce jeune mâle gorille a été réintroduit il y a six ans dans une autre partie de la réserve du Gabon avec son père. A noter que le jeune Djongo n'avait pas encore vraiment expérimenté la fréquentation d'une femelle.
 

 

Une rencontre très gorille

Malgré les craintes des soigneurs, la rencontre entre les deux gorilles s’est très bien passée. Ils sont déjà puissants et auraient pu devenir violents en se voyant… mais il n’en a rien été. Au fil des heures, ils ont fait connaissance : les contacts furtifs deviennent appuyés. Ils se rapprochent, puis se prennent dans les bras et même… s'accouplent !
 
Djongo et Mayombé dans le Parc National des Plateaux Batéké, au Gabon / © The Aspinall Foundation
Djongo et Mayombé dans le Parc National des Plateaux Batéké, au Gabon / © The Aspinall Foundation

Mayombé a ainsi trouvé un compagnon et d'après les observations des jours suivants, l'humeur et les attitudes de Mayombé ont clairement montré quiétude et bien-être.

Il est prévu de faire en sorte que Mayombé et Djongo se sentent en sécurité pour ensuite leur donner accès à toute l’île.
A suivre…
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus