• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le zoo de Beauval recrute 146 postes en CDD

© Guillaume Souvant AFP
© Guillaume Souvant AFP

Le parc zoologique de Beauval, situé à Saint-Aignan dans le Loir-et-Cher, lance une grande campagne de recrutement pour la saison estivale : 146 contrats à durée déterminés (CDD) sont à pourvoir. Certains pour même déboucher sur des contrats à durée indéterminés (CDI).

Par Flora Battesti

Le parc zoologique de Beauval lance une grande campagne de recrutement pour la saison estivale : 146 contrats à durée déterminés (CDD) sont à pourvoir. Certains pour même déboucher sur des contrats à durée indéterminée (CDI).
Au zoo de Beauval, l'espèce rare n'est pas celle que l'on croit : ce sont les saisonniers que l'on recherche activement. Depuis le mois de décembre, la structure a lancé une vaste campagne de recrutement pour en embaucher 146. Il faut 100 postes côté zoo et 46 côté restauration.

De plus en plus de besoins

"Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration restent compliqués à l'échelon nationale avec beaucoup d'offres et peu de demandes. Mais nous agrandissions nos hôtels et nous avons pleins d'autres activités qui font que nos besoins sont importants, de plus en plus importants chaque année", explique Sophie Delord, directrice des ressources humaines.

Seuls 46% des saisonniers reviennent chaque année. Les jeunes diplômés, sans moyens de locomotion, privilégient souvent les postes à la mer ou à la montagne. Pourtant, certains peuvent être logés sur place à Beauval.

Tous les saisonniers profitent de la convention des zoos et non de la convention de l'hôtellerie."Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration restent compliqués à l'échelon nationale avec beaucoup d'offres et peu de demandes. "Dans n'importe quel restaurant, lorsque vous travaillez ces jours-là, vous êtes payés normalement", indique Mickaël Raffault.

Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus