• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loir-et-Cher : pique-nique de Pentecôte avec les vignerons indépendants

Journée pique-nique au domaine Sauvète à Mouthou-sur-Cher (Loir-et-Cher). On dirait que ça chauffe un peu... / © M.Trachsler
Journée pique-nique au domaine Sauvète à Mouthou-sur-Cher (Loir-et-Cher). On dirait que ça chauffe un peu... / © M.Trachsler

Le domaine Sauvète dans le Loir-et-Cher produit du vin bio de Touraine. Chaque année, avec les Vignerons Indépendants, ils organisent une sorte de portes ouvertes. Chacun amène son pique-nique. Les vignerons offrent la dégustation de vin. C'était samedi et dimanche

Par Elsa Cadier

Un dimanche de pique-nique au Domaine Sauvete dans le loir et Cher 

Comment bien éduquer le consommateur de vin ? En organisant des pique-niques par exemple. Partout en France, en ce dimanche de Pentecôte, les vignerons indépendants en ont organisé. Le principe est simple et convivial : les invités apportent leur casse-croûte et le vigneron offre le vin. Le Domaine Sauvète près de Monthou-sur-Cher (Loir-et-Cher), en dehors de proposer des promenades insolites toute l'année, participe à cette sorte de portes ouvertes conviviales.  Ils ont attiré plus de cent personnes en deux jours.

Mais attention, on ne fait pas que boire et manger. Des jeux de pistes, de tonneaux, du jonglage, des voitures anciennes, des concerts, des balades en calèche, à cheval ou en Harley… Chaque domaine propose ses propres activités. 
Le domaine Sauvète à Mouthou-sur-Cher produit du vin de Touraine bio / © M.Trachsler
Le domaine Sauvète à Mouthou-sur-Cher produit du vin de Touraine bio / © M.Trachsler

Le pique-nique chez le Vigneron Indépendant®, appellation contrôlée

Le pique-nique chez le Vigneron Indépendant® existe depuis six ans. Il est l'occasion pour le visiteur de découvrir un monde à part, dans une intimité qu’il connait généralement peu, d’appréhender tout un pan de la culture et du patrimoine français. Le vigneron quant à lui trouve ici l'occasion de partager sa culture, son savoir-faire et les particularités de son métier, de son terroir et sa géologie, ses pratiques à la cave, l’histoire du domaine et sa famille.

•Retrouvez le reportage de Mélanie Trachsler et Clothilde Hazard dans le 19/20

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus