• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

La Loire à vélo, ça vous tente ? Quel paysage, monument souhaiteriez-vous découvrir ? Sur combien de jours souhaiteriez-vous partir ? Avez-vous pensé à tout ?

Nous vous proposons de découvrir notre parcours à vélo entre Blois et Amboise. Bons plans, conseils. Nous vous expliquons tout ce qu'il faut savoir sur cette véloroute très appréciée.

2 jours à vélos ça coûte combien ?

Nous avons voulu faire comme tout le monde et réserver par nous-même, en sachant que les touristes à vélo dépensent en moyenne 80 euros par jour.

Blois - Amboise pour 1 personne :
  • Location de vélos avec sacoches : 40€
  • Visite de Chaumont-sur-Loire : 18€
  • Hébergement une nuit : 60€
  • Train Amboise / Blois : 9€
Total de 127,90€

Ce coût élevé par rapport à la moyenne est dû au fait que nous avons choisi de louer des vélos alors que beaucoup ont leur propre matériel.
 

Jour 1 : Blois - Chaumont-sur-Loire

Niveau : facile
Durée : 2h09
Distance : 21,4 km

Le grand départ approche. Nous avons rendez-vous avec Loup-Max, loueur de vélos, à Blois. Nous récupérons VTC, casques et sacoches et c'est le départ pour l'aventure ! Loup-Max nous dit tout ce qu'il faut savoir sur la location de vélos :
 


Après avoir passé le château et franchi le pont, nous trouvons une famille prête, comme nous, à (re)partir. 
 

Au départ de Blois



Claire et Quentin, un couple d'une trentaine d'années a acheté une carriole pour emmener leurs enfants. Ils se sont organisés pour pouvoir transporter leurs propres vélos.

La Loire à vélo, c'est l'occasion de passer des vacances sportives. Des aménagements et des pistes cyclables adaptées : tout est là pour profiter d'une virée en vélo avec ses enfants en toute sécurité !

Ils nous racontent leur expérience dans cette vidéo.
 


De Blois à Chaumont-sur-Loire : 21.4 km en 2h 9min

Le trajet entre Blois et Chaumont ne s'est pas fait sans difficultés. En effet, quelques kilomètres après avoir quitté Blois, nous quittons la piste pour déboucher sur un sentier VTT, puis sur la route. À ce moment là du parcours, nous nous éloignons une première fois de la Loire pour ne la retrouver que bien plus tard : à Chaumont. 

 

Entre Blois et Chailles



Arrêté comme nous à une table de pique-nique, un autre couple a accepté de répondre à nos questions. 

C'est la première fois que Michel parcours la Loire à vélo. Il a auparavant effectué le tour de Sicile. Partis de Nevers pour rejoindre Saint-Brevin (44), lui et Renée ne font pas dans le détail. Ils sont parés pour dormir en camping la nuit et avancer doucement mais sûrement en journée.

Ce qui a motivé la préparation du voyage ? Le calme qui règne aux alentours de la Loire. Une ambiance particulière qui fait la réputation du fleuve royal.
 


C'est à l'ombre que nous reprenons la route. Objectif : aucun arrêt avant le domaine de Chaumont-sur-Loire ! La route est très agréable et lisse, ça change de cette première partie de parcours... C'est en 1 h 35 minutes que nous arrivons au domaine (15, 7km)

La route est assez large pour croiser d'autres cyclistes. Entre les classiques vacanciers français, nous croisons des couples d'Anglais. On retrouve différents types de vélos : les sportifs ont un beau VTT avec des pneus bien larges tandis que les familles utilisent des VTC classiques pour se promener. Plus insolite, nous avons aussi croisé des tandems sur le parcours.

 

Un après-midi au château de Chaumont-sur-Loire

Sitôt arrivés, nous avons profité de notre après-midi pour visiter le domaine de Chaumont-sur-Loire : un domaine de plus de 32 hectares !

Chaumont-sur-Loire fait partie des incontournables des châteaux de la Loire. C'est ici que Catherine de Médicis a élu domicile, il y a près de 500 ans. Outre son architecture remarquable et son héritage historique, on retrouve une exposition d'art dans ses galeries.
 

Une après-midi au domaine Chaumont-sur-Loire



Le domaine est également célèbre pour le festival international des jardins qu'il organise chaque année. Les plus grands paysagers du monde rivalisent de créativité pour livrer un résultat stupéfiant.

Ainsi, les touristes peuvent croiser plusieurs oeuvres d'art au cours de leur visite à Chaumont-sur-Loire. Le mot d'ordre : mêler l'art à la nature sans que cela ne perturbe le visiteur.

Nous avons rencontré plusieurs cyclistes pendant notre visite des jardins de Chaumont. L'organisation a bien compris l'apport de la Loire à Vélo. C'est pourquoi, le domaine s'est doté de plusieurs parkings à vélos et des consignes de sécurité pour accueillir les cyclotouristes de la meilleure des manières. 

Rien de mieux pour se remettre de ses émotions que de traverser le vallon des brumes ou se poser quelques minutes dans un des nombreux restaurants présents dans le parc. Après avoir parcouru plus de 20 km au soleil avec nos bagages, nous n'en demandons pas moins !
 

Le Festival international des jardins


Une fois la visite terminée nous repartons pour Onzain. À seulement 15 minutes, nous passons un pont et allons faire nos courses dans une grande enseigne. Il ne nous reste plus qu’à rencontrer Emmanuelle qui nous accueille dans son hébergement. Jardin, petite cuisine, salon et chambre... tout y est pour passer une bonne nuit réparatrice. Sous les 30 degrés ressentis la douche est une pure merveille. Un repas et il est temps d'aller se reposer, demain les températures vont grimper à nouveau, nous devons partir tôt.

 

Jour 2 : Chaumont-sur-Loire - Amboise

Niveau : intermédiaire
Durée : 2h17
Distance : 22,9 km

Il est 9 heures et nous voilà sur nos vélos, prêts à suivre la direction Amboise. Nous traversons la Loire pour retrouver la piste du côté de Chaumont-sur-Loire.

Il ne fait pas encore trop chaud, les bords de Loire sont agréables. À peine partis qu'une côte se dévoile et nous oblige à faire un effort. Une fois passée, qui dit montée dit descente ! Nous arrivons alors dans le charmant village de Rilly-sur-Loire puis de Mosnes où nous nous arrêtons le long d'un lavoir.

Au redémarrage les panneaux indiquant Amboise nous mènent de plus en plus vers les hauteurs du village. Nous comprenons qu'une deuxième côte nous attend. Elle est plus difficile que la première nous faisons des pauses pour nous hydrater. Une fois passée, des champs à perte de vue s'offrent à nous. 
 

Sur la route entre Chaumont et Amboise



Le reste du trajet se fait tranquillement, peu de dénivelé et un calme apaisant.

À un croisement, nous tombons sur deux familles d'Italiens en train de réparer le vélo d'un de leurs enfants. Tous les ans, ces amis partent en vacances à vélo sur les routes européennes. Cette année, c'est la France qui a été choisie. Arrivés à Orléans en début de semaine, ils remontent la Loire à vélo pendant quinze jours tous ensembles. 
 

Nous franchissons le panneau de la ville d'Amboise après 1h50 de trajet. Nous arrivons sur les hauteurs. Un grand panorama de la ville s'offre à nous avant de descendre sur le Clos Lucé et le château royal. Nous avons réussi notre périple, ça y est, c'est terminé !

Après s’être sustentés, nous déposons nos vélos loués à Blois dans un local sécurisé à Amboise. En partenariat avec un hôtel, une porte avec code dans leur parking nous permet de laisser vélos, casques et sacoches avant de repartir avec nos affaires pour la gare.
 

Arrivée à Amboise



Un train nous dépose alors à Blois, 45 minutes plus tard, où nous retrouvons notre voiture.

C’est ainsi que s’achève notre périple. Cette balade s’applique à tous types de profils : la famille comme les plus sportifs peuvent profiter largement de la Loire à vélo.

C’est surtout un moment à partager avec ses proches. Les chambres d’hôtes, les campings et les gîtes présents dans les environs offrent la possibilité de se reposer et l’opportunité de découvrir les activités à faire le long du fleuve royal.  

Châteaux de la Loire, les villes de Blois, Chaumont ou Amboise … la vallée de la Loire possède un patrimoine unique. À cela, il faut rajouter la variété des paysages qui accompagnent les cyclistes durant leur trajet. Un site sans pareil en France !