L'homme qui avait frappé et menacé des soignants à l'hôpital d'Amilly condamné à six mois sous bracelet électronique

Le 22 janvier 2021, les soignants du centre hospitalier de l'agglomération montargoise, à Amilly ont été agressés par un homme furieux du décès de son père. Il a été condamné ce 19 mars.

Des véhicules de police en intervention.
Des véhicules de police en intervention. © Pixabay

Aucun des septs soignants de l'hôpital d'Amilly n'étaient présents au procès de celui qui, la nuit du 22 janvier 2021, les a agressé et menacé de mort. La police avait dû intervenir vers 21h30 pour calmer l'homme de 35 ans, dont le père venait de mourir d'un arrêt cardiaque juste avant d'être opéré. Furieux, il avait dégradé du matériel, poursuivi, frappé et menacé de mort plusieurs soignants du service de chirurgie viscérale.

Interdit d'approcher l'hôpital pendant 2 ans

Il a été condamné ce 19 mars par le tribunal de Montargis à six mois d'emprisonnement ferme, une peine qu'il effectuera à domicile sous bracelet électronique. L'homme a également été condamné à six mois de sursis probatoire, dans le cadre duquel il devra remplir plusieurs obligations, comme l'indemnisation des victimes. Sans quoi, il devra effectuer une peine d'emprisonnement.

L'agresseur devra de plus verser 5 500 euros de préjudice moral ainsi que 1 700 euros au titre du préjudice physique. Il est également interdit de se rendre au centre hospitalier d'Amilly, sauf pour raisons médicales, pour une durée de deux ans.

L'enquête ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de la mort du père de cet homme est toujours en cours, selon le procureur de la République, Loïc Abrial.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers santé société