Chambord : des motards du Loiret en vadrouille après une matinée sécurité routière

Comme chaque année, une journée prévention routière à moto a été organisée par des policiers du Loiret, cette fois-ci à Beaugency. L'occasion de réviser les bases de la conduite sûre sur l'espace public, avant une longue balade vers Chambord.
Les motards sont arrivés à Chambord vers 15h ce samedi 11 septembre.
Les motards sont arrivés à Chambord vers 15h ce samedi 11 septembre. © Charly Krief/France 3 Centre-Val de Loire

Les habitants du quartier des Hauts-de-Lutz à Beaugency ont pu profiter d'une chaude ambiance de moteurs vrombissants ce matin. Sur le parking Alain Jarsaillon, environ 90 motards du Loiret se sont rassemblés ce samedi 11 septembre pour une journée annuelle sécurité routière à moto.

Au programme : révision de la maniabilité et rappel des impondérables de la sureté sur la route. "Beaucoup de participants n'utilisent pas leur moto toute l'année, et ils perdent l'habitude de la maniabilité, du regard... On souhaite qu'ils soient le plus à l'aise possible sur la voie publique, et qu'ils augmentent leur facteur chance de ne pas avoir d'accident", explique Eridan Xiong, motocycliste au sein de la police nationale à Orléans. 

90 motards étaient rassemblés à Beaugency ce samedi 11 septembre.
90 motards étaient rassemblés à Beaugency ce samedi 11 septembre. © Charly Krief/France 3 Centre-Val de Loire

Car l'évènement est supervisé par cinq policiers motards, qui ne seront pas de trop pour encadrer les 65 civils venus participer. "On a eu beaucoup de candidatures très à l'avance, mais on ne peut pas prendre tout le monde", précise le gardien de la paix. Une question de sécurité, tout simplement. Cet après-midi, les motards ont enfourché leurs destriers mécaniques pour une balade d'1h30 jusqu'à Chambord, dans le Loir-et-Cher. Et "certains n'ont pas l'habitude de sortir en groupe, il peuvent être fougueux, il faut les canaliser". 

"On est aussi des passionnés de bécanes"

Pour parfaire l'encadrement, quelques moniteurs sont venus prêter main forte aux forces de l'ordre, apportant avec eux des moto-écoles pour l'atelier de maniabilité de ce matin (qui consiste à slalomer entre des plots). Car "une fois le permis passé, les motards prennent des motos plus grosses et moins maniables, qui ne réussiraient de toute façon pas" les slaloms. Alors, plutôt que de se blesser en voulant à tout prix tenter le parcours avec une moto rigide, autant prendre les modèles faits pour. 

Pour Eridan Xiong, l'objectif est double. Au-delà de rappeler les bases, il espère aussi donner une meilleure image de la police, au-delà des "légendes urbaines à notre sujet" : 

Beaucoup pensent qu'on a une prime si on met beaucoup de PV alors que c'est pas vrai. On veut montrer qu'on est aussi des passionnés de bécanes, pas des cons qui ne mettons que des PV.

Eridan Xiong, gardien de la paix

Après leur arrivée à Chambord cet après-midi vers 15h, les participants se disperseront. Mais pour certains, ce ne sera qu'un au revoir, en attendant la prochaine journée de sécurité routière pour motards. En 2022.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité moto sport auto-moto