• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Doublement du pont de Jargeau (Loiret) : le commissaire-enquêteur approuve, les opposants dénoncent un “manque d'objectivité”

15 000 véhicules empruntent chaque jour le pont qui relie Jargeau à St Denis de l'Hôtel (Loiret). Une saturation de trafic qui motive le doublement du pont en aval, selon le Département du Loiret. / © F3
15 000 véhicules empruntent chaque jour le pont qui relie Jargeau à St Denis de l'Hôtel (Loiret). Une saturation de trafic qui motive le doublement du pont en aval, selon le Département du Loiret. / © F3

Le commissaire-enquêteur vient de rendre un avis favorable au contournement de la RD921 et à la création d'un deuxième pont à Jargeau, à l'est d'Orléans. Le collectif  "La Loire vivra", opposant au projet, dénonce "un parti-pris évident et un manque d'objectivité". 

Par Ch.Launay

Deux mois après la fin de l'enquête publique sur le projet de déviation de la RD 921 entre Jargeau et Saint-Denis-de-l’Hôtel, le commissaire-enquêteur a rendu un avis favorable à la réalisation de la construction d'un ouvrage sur la Loire. Un projet porté depuis 20 ans par le conseil départemental du Loiret et auquel s'oppose vivement le collectif "La Loire vivra". 

Un site classé au Patrimoine mondial de l'Humanité

Le premier argument avancé par les détracteurs de cette infrastructure routière est environnemental. C’est ce que le collectif "La Loire vivra", représenté par Jean-Marie Salomon, est allé faire valoir le 19 mai 2016 à la préfecture du Loiret auprès de son secrétaire général. «Ce pont est un déni de toutes les décisions prises par le conseil départemental du Loiret en faveur de l’agenda 21. La circulation va s’accroître. L’environnement se détériorer »  plaide J.M Salomon qui a mis en garde le représentant de l’Etat contre le  « tunnel de contentieux » qui s’annonce. Car la pétition déposée en 2006 à Bruxelles auprès de l’Union européenne est toujours en cours. La délégation européenne qui s’était rendue sur site avait alors jugée inadéquate la construction d’un ouvrage routier sur un site classé Natura 2000

Les communes ligériennes  traversées par la déviation de la RD 921 entre Jargeau et Saint-Denis-de-l’Hôtel, sont par ailleurs classées au Patrimoine mondial de l’humanité depuis 2000. L’Unesco n’a toujours pas rendu son avis sur le projet.  « En rendant un avis favorable, le commissaire-enquêteur n’a absolument pas pris ces considérations en compte. Son parti pris et son manque d'objectivité sont évidents » assène J.Marie Salomon.

La dizaine de réserves que le rapporteur a toutefois émises (sur la sécurité, la piste cyclable, etc…)  devront obtenir des réponses avant qu’elles ne soient portées au préfet du Loiret. Le représentant de l’Etat devrait rendre sa décision concernant  la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) d'ici à la fin de l’année 2016.

A lire aussi

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus