• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Pour Enedis, le compteur Linky n’est pas la cause des incendies de Châlette-sur-Loing (Loiret)

85% des compteurs installés à Châlette-sur-Loing sont des compteurs Linky selon Enedis. / © Bruno Levesque / IP3 / Maxppp
85% des compteurs installés à Châlette-sur-Loing sont des compteurs Linky selon Enedis. / © Bruno Levesque / IP3 / Maxppp

Deux compteurs équipés de boîtiers Linky ont pris feu à Châlette-sur-Loing (Loiret) en un mois mais Enedis conteste la responsabilité de son compteur connecté.
 

Par Amélie Rigodanzo

"Ce qu’il faut réaffirmer avant tout c‘est que les compteurs Linky ne s’enflamment pas et n’explosent pas." a tenu à réaffirmer Arnaud Hochart, directeur territorial d’Enedis Loiret en déplacement à Châlette-Sur-Loing quelques jours après qu’un compteur équipé d’un boîtier Linky ait pris feu à l’extérieur d’une boucherie.
 


Une vidéo amateur avait alors fait le tour des réseaux sociaux. Vidéo examinée par les services d’Enedis et qui mettrait en cause un court-circuit :
"Nous avons établi que l’incendie survenu vendredi est lié à un coupe-circuit. Les vidéos qui ont été faites le montrent. (..) quand on a pu ouvrir le coffret (..) le compteur Linky était juste noirci et absolument pas consumé. Il ne s’était donc pas enflammé" conclut Arnaud Hochart .

Cet incendie est le second à Châlette-sur-Loing en à peine plus d’un mois. Le 13 octobre, un pavillon avait partiellement pris feu après un feu de compteur. Le boîtier Linky y avait été installé 15 jours plus tôt.

Les expertises sur ce premier incident seront connues à la mi-novembre mais selon le porte-parole d’Enedis dans ces dossiers, 85% des compteurs à Châlette sont équipés de boîtiers Linky pour seulement 2 incidents à déplorer :

"Il y avait des incidents sur les compteurs avant l’arrivée des compteurs Linky et il y en a encore. Il n’y a pas de corrélation à faire entre un incident électrique et un compteur Linky." Affirme-t-il, se refusant également à croire que les entreprises de poses chargées d’installer les compteurs chez les particuliers soient responsables de défauts d’installation.

 
Un compteur Linky s'enflamme à Châlette-sur-Loing (Loiret)
 

L’une des victimes n’a plus confiance dans le compteur Linky


Approché par les services d’Enedis après l’incendie du second compteur, Irfan Firat, le fils du propriétaire des murs de la boucherie et  qui avait filmé le boîtier en feu, ne croit pas au court-circuit :
"Ca fait 25 ans que la maison est construite et on n’a jamais eu de soucis avec l’ancien compteur. Ça fait trois mois que le nouveau est posé et là on a les explosions, ça prend feu et on ose me dire que ça provient pas du compteur ? Ce n’est pas possible " s’insurge-t-il.

Son compteur a depuis été remplacé par un autre compteur Linky mais il envisage des poursuites afin de faire retirer définitivement le boîtier polémique de son installation : "Je n’ai plus confiance" nous confie-t’il.
 

Le maire invite ses administrés à «refuser le compteur Linky »

Dans un communiqué envoyé aux rédactions, le maire de Châlette-sur-Loing Franck Demaumont a annoncé avoir ordonné l’arrêt du déploiement de l’installation de compteurs Linky dans sa ville et encourage à refuser l’installation de nouveaux compteurs :

«  Dans l’attente des résultats d’enquêtes et d’expertises, et garant de la sécurité des Chalettois.es, j’ai exigé que des mesures soient immédiatement prises. (…) En tout état de cause, je rappelle que les administrés peuvent eux-mêmes refuser toute installation d’un compteur Linky, et dans l’attente des résultats des expertises, je les invite à le faire » écrit-il.

A lire aussi

Sur le même sujet

manifestation de policiers à Tours

Les + Lus