• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : un compteur Linky accusé d'avoir provoqué un incendie dans un pavillon

Un compteur Linky se serait enflammé, à Châlette-sur-Loing / © F3 Centre-Val de Loire
Un compteur Linky se serait enflammé, à Châlette-sur-Loing / © F3 Centre-Val de Loire

Un feu de pavillon s'et déclaré en début d'après-midi à Châlette-sur-Loing dans l'agglomération montargoise. Deux personnes ont été légèrement intoxiquées. Un compteur Linky serait à l’origine du sinistre.

Par F. Marcel

Un incendie a détruit en partie un pavillon, situé rue Emile Zola à Châlette-sur-Loing, tout près de Montargis, dans le Loiret. Il s'est déclaré peu après 14h30, un étage de l'habitation a été complètement embrasé.
 

Le sinistre a nécessité l'envoi de sept engins, avec une vingtaine de pompiers, équipés de deux lances à incendie sur place. Les secours ont réussi à se rendre maîtres du feu.

Deux personnes, légèrement incommodées par la fumée, ont été évacuées vers l'hôpital de Montargis.
 

Le compteur Linky accusé d’être la cause de l’incendie 

Nous attendons les résultats de l'enquête, c'est peut-être le disjoncteur du tableau de comptage qui a pris feu et non le compteur en lui-même", a indiqué à l'AFP un cadre de permanence chez Enedis Centre-Val de Loire, la société chargée de déployer le compteur Linky.


"Les compteurs ont été testés en laboratoire et ils n'explosent pas, il n'y a pas d'effet de souffle", a ajouté ce cadre, précisant que seuls "2% des incendies d'origine électrique en France sont dus aux tableaux de comptage, un chiffre qui n'a pas varié depuis des années".

 

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus