REPLAY. Municipales 2020 : les trois points à retenir du débat de Fleury-les-Aubrais

France 3 Centre-Val de Loire se mobilise pour vous faire vivre le second tour des municipales 2020. Retrouvez en replay le débat animé par Xavier Naizet avec la maire sortante Marie-Anne Linguet et les candidats Carole Canette et Stéphane Kuzbyt à Fleury-les-Aubrais.
Marie-Agnès Linguet (à gauche sur la photo), Carole Canette (au milieu) et Stéphane Kuzbyt (à droite) sont en lice pour le second tour des élections municipales à Fleury-les-Aubrais.
Marie-Agnès Linguet (à gauche sur la photo), Carole Canette (au milieu) et Stéphane Kuzbyt (à droite) sont en lice pour le second tour des élections municipales à Fleury-les-Aubrais. © F3 CVDL

La campagne du second tour des élections municipales a officiellement débuté ce lundi 15 juin. Et pour ce premier débat organisé avant le scrutin le 28 juin, c'est Fleury-les-Aubrais, troisième ville du Loiret, qui était à l'honneur sur le plateau de France 3.

Trois candidats qualifiés pour le second tour étaient présents : Carole Canette, à la tête d'une liste d'union de la gauche (PS, PC et EELV notamment) qui a rassemblé 33,9% des voix lors du premier tour, la maire sortante centriste Marie-Agnès Linguet soutenue par LREM, LR, le MoDem et l'UDI (29n8%) et le candidat sans étiquette mais d'inspiration écologiste Stéphane Kuzbyt (17,4%).

 

1. Premier tour et coronavirus

Beaucoup de sujets divisent les trois candidats au siège municipal, mais ils tombent au moins d'accord sur une chose : la crise du coronavirus a bouleversé la vie démocratique. Pas forcément pour le pire d'ailleurs, pour Stéphane Kuzbyt : "Je trouve que ce deuxième tour ressemble davantage à une deuxième élection." En temps normal, ajoute-t-il, "on n'a pas le temps de préparer des débats" dans le court espace de l'entre-deux tour. "C'est une deuxième occasion" complète Carole Canette, "une campagne autrement dense mais moins superficielle".

Mais la gestion humaine et sanitaire de la crise, elle, divise les candidats. Stéphane Kuzbyt est le premier à regretter une "absence de la Métropole" qui a été "fortement silencieuse" d'après lui en plein coeur de la pandémie.

"C'est faux !" rétorque instantanément Marie-Agnès Linguet, qui porte également la casquette de vice-présidente de la Métropole pour le logement : "On a pris en compte les besoins des maires au niveau des masques et des gels hydroalcooliques. L'ensemble des communes a été livrée en gel et on a accompagné les communes pour la production et l'achat de masques, qui ont été livrés."

Quant à Carole Canette, si elle partage l'approche de la maire sortante sur l'aspect sanitaire de la crise, elle a déploré des manques "sur la question de l'accompagnement dans les difficultés sociales que pouvaient rencontrer les familles." "Sur des services de livraison de course ou de médicaments, on aurait pu faire mieux."

 

 

2. Alliances et chaises musicales

Ils auraient pu être quatre à débattre lors de cette campagne. Ils auraient pu aussi être deux. En effet, du point de vue politique et stratégique, d'aucuns flairaient une possible fusion entre les listes de Stéphane Kuzbyt et de Carole Canette face à la maire sortante. "Rien n'a été possible", déplore le premier, affirmant qu'un accord existait entre le PS, dont Carole Canette est secrétaire fédérale, et le PC lui interdisait de fusionner avec lui.

Quant à cette dernière, elle reproche à Stéphane Kuzbyt son rapprochement avec la liste de droite de Gérard Borderiou entre les deux tours, qui prouve selon elle l'absence de "valeurs communes". Un rapprochement qui a d'ailleurs capoté suite à l'opposition d'une majorité de membres de la liste du candidat de droite.

 

 

3. Le développement durable au coeur de la campagne

Mais le coeur du débat, comme dans plusieurs autres communes, a concerné le développement durable, sujet brûlant sur lequel la maire sortante a défendu son bilan. "Pour les gens de gauche, je suis de centre droit, pour les gens de droite je suis de centre gauche", lance Marie-Agnès Linguet qui préfère se définir comme centriste et "pragmatique". "Je ne veux pas verdir artificiellement nos programmes et faire du greenwashing" ajoute-t-elle, "il faut de vraies solutions".

"Les discours c'est une chose mais il faut aussi regarder les actes" réplique Stéphane Kuzbyt, citant notamment l'insuffisante lutte contre l'artificialisation des sols. "Vous avez eu six ans !" Une critique sur laquelle s'accorde sa rivale de gauche, Carole Canette, qui reproche à Marie-Agnès Linguet d'avoir voté un schéma de cohérence territoriale (SCOT) qui "consomme des terres" et bétonne le terrain de la commune, et d'avoir, de façon générale, reculé sur le développement durable.

 

Retouvez l'intégralité du débat en replay ci-dessous ou en cliquant ici

 

Les débats de France 3

France 3 organise près de 300 débats partout en France à l'occasion des élections municipales. Pour suivre ces débats, naviguez dans la carte interactive ci dessous.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections