Cet article date de plus de 5 ans

Fleury Loiret handball : le Président des Panthères désespéré

Fuites d'eau, douches froides, capacité d'accueil de 800 spectateurs... pour le président du Fleury Loiret Handball Jean-Pierre Gontier, la coupe est pleine. Il demande des travaux pour que la salle Albert-Auger accueille 2000 personnes et qu'elle ne soit plus vétuste. 
La salle des Panthères, Albert-Auger à Fleury-les-Aubrais trop petite et vétuste
La salle des Panthères, Albert-Auger à Fleury-les-Aubrais trop petite et vétuste © F3 Centre-Val de Loire/K.Pujar
C'est son dernier coup de gueule avant de jeter l'éponge. Jean-Pierre Gontier, président du Fleury Loiret Handball réclame depuis 7 ans que la salle Albert-Auger, celle des Panthères, soit  non seulement agrandie, mais également remise aux normes de sécurité. La goutte d'eau (si on peut dire ça comme ça) qui a fait déborder le vase, ce sont ces fuites survenues dans la semaine avant leur match contre un club de Hongrie. Les fuites du toit, mais aussi les douches froides... Les joueuses n'ont pas pu s'entraîner normalement cette semaine-là. 

Il y a deux ans quand l'USO football est monté en Ligue 2, en 3 semaines on a débloqué 6 millions d'euros. Moi je me bats depuis 7 ans pour avoir une salle où on peut recevoir des matchs officiels. Si à la fin de la saison, il n'y pas d'engagement pris par les collectivités locales pour agrandir la salle, les actionnaires de la SASP partiront, se désespère Jean-Pierre Gontier


Rappelons que les Panthères sont championnes de France et évoluent en Ligue des Champions

Le conseil régional a promis de débloquer 500.000 euros. Une somme insuffisante face aux 2,5 millions d'Euros nécessaires pour passer dignement d'une salle de 800 places à 2000 places. Ce lundi soir, le conseil municipal de Fleury-les-Aubrais devrait débattre de cette question, mais toutes les collectivités territoriales devraient, toujours selon le président, mettre la main à la patte. 

L'espagnole Alexandrina Cabral Barbosa fut l'une des révélations de Fleury la saison passée.
L'espagnole Alexandrina Cabral Barbosa fut l'une des révélations de Fleury la saison passée. © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/Christelle BESSEYRE/MAXPPP

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball féminin handball sport polémique société