Loiret : le corps d'un sexagénaire disparu depuis le 31 juillet découvert près de Gien

Le corps sans vie de Patrick Troupet, un sexagénaire de Poilly-les-Gien, a été retrouvé à Breteau ce vendredi 7 août. La victime serait morte par arme à feu d'après le procureur de la République.

Une équipe cynophile a notamment été mobilisée pour retrouver Patrick Troupet, disparu près de Gien le 31 juillet. Photo d'illustration
Une équipe cynophile a notamment été mobilisée pour retrouver Patrick Troupet, disparu près de Gien le 31 juillet. Photo d'illustration © Guillaume Bonnefont / Maxppp
Le corps d'un retraité, disparu depuis le 31 juillet à Poilly-lez-Gien, a été retrouvé à une trentaine de kilomètres de son domicile, à Breteau, comme l'a confirmé le procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial. Une enquête avait été ouverte par les gendarmes de Gien pour disparition inquiétante, sans que Patrick Troupet ne puisse être retrouvé.

Le 6 août, la Citroën blanche du sexagénaire est enfin découverte, et les recherches reprennent dans le secteur de Breteau. Grâce à la mobilisation d'une équipe cynophile et d'un hélicoptère, les enquêteurs découvrent le corps sans vie de la victime en début d'après-midi, le 7 août.
 

"Mort par arme à feu"

Joint par France 3, le procureur de la République de Montargis Loïc Abrial affirme qu'il s'agit "d'une mort par arme à feu", et qu'une enquête a été lancée pour tenter d'éclaircir les circonstances de la mort. En particulier, une autopsie, qui doit avoir lieu en début de semaine prochaine, devra "déterminer s'il s'agit d'un suicide ou pas". Pour l'heure, aucune piste n'est écartée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition