• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Dans le Loiret, une fleur protégée stoppe les travaux de la déviation de la RD921 à Jargeau

© Wikipedia
© Wikipedia

Depuis qu'une fleur protégée, la Corydale solide, a été découverte sur le site, le chantier de la déviation de la RD 921 entre Jargeau et Saint-Denis de l'Hôtel dans le Loiret a été arrêté. Le préfet a saisi le Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN) pour protéger la plante
 

Par Elsa Cadier

Une fleur petite, mais costaude

Dans les sous-bois aux alentours de Jargeau dans le Loiret, entre la RD 921 et l'ancienne ligne de chemin de fer, à l'endroit exact du chantier où doit passer la déviation, une fleur pas comme les autres, la Corydale solide, a été localisée. La petite plante contient des alcaloïdes, paralysants à forte dose. Cette fleur, qui ne fleurit qu'entre mars et mai, ne se contente pas d'être potentiellement toxique physiquement, elle paralyse également les travaux du chantier, car elle est protégée.


Qu'est-ce que la Corydale solide ?

La Corydalis Solida à petit bulbe plein et dur, est une vivace tubéreuse composée de grappes compactes renfermant de nombreuses fleurs rose pourpre. Elle appartient au genre Corydalis et ne comporte en France, que cinq espèces. Petite plante venale de 15 à 25 centimètres de haut, avec une seule tige, elle est discrète. Pour la voir, il faut s'approcher tout près d’elle.


Reportage de Julien Bernier et Didier Le Pape


Recul du chantier de la déviation de Jargeau, épisode 2

C'est la deuxième fois que le chantier est suspendu. Avant la petite fleur violette, le chantier avait déjà été interrompu entre janvier et octobre 2018. Un arrêté préfectoral, autorisant la destruction de certaines espèces protégées avait été retoqué pour vice de forme. 
 

Le désengorgement du centre-ville de Jargeau n'est pas pour tout de suite

La suspension des travaux jusqu'à nouvel ordre est une bonne nouvelle pour les opposants au projet, comme l'association Marieval. Elle l'est moins pour les partisans de la déviation qui attendent avec impatience les quinze kilomètres de route entre Darvoy et Mardié pour désengorger le centre-ville. Depuis des années, les riverains de Jargeau subissent les nuisances aux heures de pointe.

Alain Léger, secrétaire de l'association RD 951 nous confie : "Les travaux ont d'abord été stoppés parce qu'il y a eu les balbuzards. Puis il y a eu les crapauds et les papillons... En attendant, les nuisances, le passage incessant des voitures, des camions et la pollution, ça continue ". 

•Le département du Loiret a déclaré que des mesures compensatoires de replantation seront prises après que le CNPN se soit prononcé. 

►www.ecologique-solidaire.gouv.fr

Le Conseil national de la protection de la nature constitue dorénavant le conseil national d’expertise sur la biodiversité :

  • Il a un rôle d’expertise technique et scientifique sur toutes les questions de biodiversité terrestre, aquatique et marine.
  • Il donne son avis sur les projets de textes législatifs ou réglementaires concernant ses domaines de compétences et sur les interventions humaines en milieux naturels dans un objectif de protection des milieux et des espèces (création d'espaces naturels protégés ou encore réglementation relative aux espèces protégées, ou aux espèces invasives, etc...)

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus