Les syrphes : de petites mouches amies des jardiniers qui aiment bien se déguiser

Publié le Mis à jour le
Écrit par V. Dupouy

Souvent pris pour une petite guêpe, le syrphe n'est en fait qu'une mouche. Pollinisateur et grand prédateur des pucerons, il peut faire beaucoup pour le jardinier. Mais sauriez-vous les reconnaitre ?

On compte en France environ 480 espèces de syrphes. Les Syrphes ou Syrphidae font partie de la famille des Diptères comme les mouches ou les moustiques. Leur taille varie de quelques millimètres à 20 millimètres ce qui ne les empêche pas d’effectuer de grandes migrations en Europe pour certaines espèces.

Les syrphes : piqueuse de déguisement 

L’une des caractéristiques étonnantes des syrphes adultes, c’est leur capacité à se camoufler en imitant la nature ou même certains hyménoptères comme les abeilles, les bourdons, les guêpes ou les frelons.

On peut les distinguer grâce à :

  • Leur taille : les syrphes sont plus petits et plus fins que les guêpes.
  • Leurs ailes : ils ont une paire d’ailes tandis que la guêpe en a deux.
  • Leurs antennes sont aussi plus courtes.
  • Leur façon de voler : les syrphes sont beaucoup plus rapides et peuvent aussi voler en position stationnaire.
  • Enfin, les syrphes ne piquent pas.

La femelle syrphe pond à la fin de l’hiver des œufs qui se transforment en petites larves translucides au bout de quelques jours. Celles-ci consomment des pucerons par centaines (jusqu’à 300 par nuit !), des cochenilles ou encore des déchets organiques en décomposition.

Ces petites larves voraces sont donc particulièrement utiles au jardin ! Au bout d’une dizaine de jours, les larves se fixent au revers d’une feuille et se transforment en nymphes pour atteindre le stade adulte quelques semaines plus tard.

Une fois adultes, dès la fin de l’hiver, les syrphes font leur retour dans les jardins et se nourrissent de pollen et de nectar. Gourmands pollinisateurs, ils apprécient particulièrement les fleurs plates comme les marguerites, les tournesols ou encore les coquelicots.

Les syrphes sont donc les précieux alliés des jardiniers à la recherche de solutions écologiques !

► Pour en savoir plus, rendez-vous dans l'émission "Des fourmis dans les jambes" sur France 3 Centre-Val de Loire et à revoir en Replay dans la page de l'émission.

Nous seront à l'arboretum  l’arboretum des Grandes Bruyères.

Dans ce magnifique espace de 14 hectares, totalement préservé, Cyril retrouve Jean-David Chapelin-Viscardi, éco-entomologiste, pour vous faire découvrir des insectes aux pouvoirs surprenants.