Loiret : 1000 arbres vont être plantés dans les collèges du département

Le Conseil départemental du Loiret a décidé de planter 1 000 arbres dans tous les collèges du Loiret à partir de l'autômne. L'initiative vise à améliorer le cadre de vie des élèves, et à relancer la filière horticole locale.
Les cours des 57 collèges du Loiret seront plus ombragées pour prévenir les chaleurs caniculaires
Les cours des 57 collèges du Loiret seront plus ombragées pour prévenir les chaleurs caniculaires © Luc Nobout/MaxPPP

Depuis le 18 mai, les collégiens du Loiret sont revenus sur les bancs des salles de classe, et le beau temps rend les récrés plus agréables. Pour éviter que ces élèves ne souffrent de la chaleur à l'approche des températures estivales, le Conseil départemental a décidé de planter 1 000 arbres, répartis dans les cours de récré des 57 collèges du Loiret.

Avec cette opération, le Conseil départemental espère protéger les collégiens de la chaleur en multipliant les coins d'ombre, et rendre plus agréables les structures parfois austères. "À travers cette opération, l’objectif est de végétaliser les cours des établissements pour offrir un cadre plus agréable aux collégiens. Cela permettra notamment de lutter contre la canicule grâce aux espaces de fraicheur et aux espaces d’ombre créés par les arbres", souligne Marc Gaudet, Président du Conseil départemental.

Cette opération s'inscrit dans la continuité de projets déjà initiés par les collégiens eux-mêmes. Il y a quelques mois, les élèves du collège Max Jacob de Saint-Jean-de-la-Ruelle ont élu des "éco délégués", et ont décidé de planter de nouveaux arbres devant leur établissement.

Le Conseil départemental a donc aidé les élèves à atteindre leur objectif en finançant le projet. Une manière de soutenir et d'encourager les jeunes déjà convaincus par l'écologie.

Relance économique locale

Si l'opération des 1 000 arbres est avant tout destinée à améliorer le cadre de vie des collégiens du Loiret, elle est aussi l'un des moyens que le Conseil départemental a trouvé pour soutenir l'économie locale après la crise sanitaire. Comme beaucoup d'autres secteurs, la filière horticole a effectivement largement souffert du confinement, c'est pourquoi le Conseil départemental a alloué un budget de 500 000 euros pour l'achat de plantes et arbres afin de relancer ce marché. 

La plantation de l’ensemble des arbres débutera à l'automne et est prévue durant l’année scolaire 2020/2021. Pour l'heure, les types d'arbres plantés n'ont pas encore été choisis, puisque le Conseil départemental favorisera les variétés disponibles dans la région à cette période de l'année.

Le but est aussi d'aider les horticulteurs à écouleurs les stocks qu’ils n’ont pas réussi à vendre durant le confinement. Le Conseil départemental a d'ores et déjà annoncé que les arbres durables et resistants aux changements climatiques seront privilégiés.

Parmi les projets bénéficiant de ce budget, celui des arbres dans les collèges, mais aussi la végétalisation du parvis du Conseil départemental (Orléans) auquel des horticulteurs locaux avaient participé. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société écologie environnement économie