Loiret : un accueil médical pour les sans-abri à Beaugency

Centre d'hébergement spécialisé COVID-19 pour les sans-abris à Beaugency / © Benoit Bruère / France Télévisions
Centre d'hébergement spécialisé COVID-19 pour les sans-abris à Beaugency / © Benoit Bruère / France Télévisions

L’épidémie de coronavirus n’épargne pas les sans-abri. Une quarantaine de centres d’hébergement spécialisés a ouvert en France pour leur apporter des soins médicaux durant leur convalescence. C’est le cas à Beaugency dans le Loiret.

Par Christine Launay et Cécile Mette

Le centre d’hébergement médicalisé du Loiret a été installé dans les locaux d’un ancien Ephad mis à disposition par l’hôpital de Beaugency. Seul le premier étage est occupé pour l’instant par des sans-abri confinés dans leur chambre où ils reçoivent des soins médicaux.

"Certains vivaient dans des centres d’hébergement d’urgence quand ils ont commencé à avoir des toux persistantes et des céphalées."  explique Jean-Noël Guillaume de l’association Imanis. " Les autres sortaient de l’hôpital et avaient besoin d’un endroit pour terminer leur convalescence".

Le centre d’hébergement médicalisé de Beaugency

Les patients reçoivent la visite d’une infirmière au moins une fois par jour. Elle télétransmet les comptes rendus de ses visites au médecin qui lui se déplace chaque lundi pour vérifier l’état de santé des malades.

Au rez-de-chaussée du bâtiment, "des chambres de plain-pied peuvent accueillir des personnes à la rue avec leur chien" se félicite Raphaël Gonçalves. Le jeune trentenaire constitue, avec Jean-Noël, la petite équipe qui s’est portée volontaire pour gérer le centre hébergement d’urgence à destination des sans abri, malades "légers" du Covid-19.

Des malades "abîmés"

Pour limiter les interventions extérieures, les deux membres de l’association Imanis vivent sur le site. À eux seuls, ils font tout ou presque : le portage des repas fournis par l’hôpital de Beaugency, le nettoyage des locaux, sans oublier le précieux réconfort qu’ils apportent aux malades.

"Il y a des personnes qui sont arrivées vraiment abîmées. Comme toute personne malheureusement qui est à la rue, elles étaient fatiguées, d’autant plus qu’elles étaient malades" témoigne Raphaël.

Le passage par le centre, avec le soutien des équipes médicales, aide ces personnes à se sentir mieux. Nous espérons qu’il donnera un nouvel élan à leur vie.

À Beaugency, quatre-vingt malades légers du Covid-19 peuvent être accueillis. En lien avec les Agences Régionales de Santé (ARS), une quarantaine de centres d’hébergement de ce type a pu voir le jour en France. Ce sont 600 patients qui y séjournaient en début de semaine.

L’ouverture d’un centre médicalisé à destination des personnes sans logement est actuellement à l’étude en Indre-et-Loire. Au cas où celui du Loiret arriverait à saturation.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus