Loiret : un musée de l’imprimerie, le plus grand d’Europe, ouvrira au printemps

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julien Bernier .

Un musée de l’imprimerie va voir le jour dans le nord Loiret à Malesherbes. Le site de 4000 m² a la vocation de devenir le plus grand du genre en Europe.

Le site est en cours d’aménagement. Il héberge déjà machines, outils et documentations liés à l’histoire de l’imprimerie. C’est dans un bâtiment industriel de 4000 m² dédié autrefois à la fabrication du papier carbone que le musée de l’imprimerie va voir le jour au printemps. Ce sera le plus grand du genre en Europe et il sera exploité par l’association Artegraf (arts et techniques graphiques en France).



« La vocation de cet espace, c’est de raconter l’histoire de l’imprimerie et 1450 à aujourd’hui, la volonté de bien comprendre les évolutions techniques » indique Jean-Marc Providence, le muséographe de l’atelier musée de l’imprimerie.



Des espaces sont déjà installés comme celui sur la presse clandestine. « En 1944, ce type de presse pesait aussi lourd en production que la presse officielle », explique Jean-Marc Providence. D’autres espaces seront consacrés à l’histoire du livre, de la presse, de l’écriture, des arts graphiques et de la publicité.



600 pièces d’imprimerie

Le matériel de différentes tailles, appartenait à des industriels ou à des imprimeurs de villes. Certaines presses ou rotatives sont encore en état de fonctionnement. L’inventaire compte 600 pièces d’imprimerie du XVIIIe siècle à nos jours. Seulement un tiers du matériel sera présenté au sein des collections permanentes.



Une cinquantaine d’écrans sont installés le long du parcours pour raconter l’histoire technique et industrielle de l’imprimerie en vidéo. « Ce musée est aussi un atelier dans lequel on pourra montrer au public les différentes étapes de la fabrication d’un livre ou d’un journal », explique Jean-Marc Providence, le muséographe.





Un mécène passionné

Cet espace a été possible grâce au mécène Jean-Paul Maury. Le PDG du groupe Maury imprimeur à Manchecourt et à Malesherbes a donné le bâtiment et une partie des pièces exposées. Ce musée, c’est un peu son bébé : « Je n’ai pas eu d’enfant avec ma femme, le mécénat, c’est un moyen de transmettre et de raconter l‘histoire de notre métier depuis ses origines avec Gutenberg jusqu'à aujourd'hui ».



Le musée devrait ouvrir en mai. L’entrée sera abordable, à moins de 10 euros. L’association Artegraf espère réaliser 50 000 entrées les premières années.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité