• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret: Un seul cas “avéré” de grippe sur les six décès au centre de soins de la Chapelle-Saint-Mesmin

La réouverture du centre de rééducation le Coteau et de l'Ehpad Les Ombrages est envisagée jeudi 31 janvier. / © Julien Bernier / France 3 Centre-Val de Loire
La réouverture du centre de rééducation le Coteau et de l'Ehpad Les Ombrages est envisagée jeudi 31 janvier. / © Julien Bernier / France 3 Centre-Val de Loire

Un seul cas "avéré" de grippe a été établi parmi les six décès, quatre résidents et deux membres du personnel, survenus courant janvier au centre de soins de La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret), près d'Orléans, a indiqué mardi 29 janvier l'Agence régionale de santé (ARS).

Par Amélie Rigodanzo avec l'AFP

"Parmi les six décès, le virus de la grippe a été isolé chez un résident", précise dans un communiqué, l'ARS Centre-Val de Loire. Il s'agit d'une femme de 85 ans, décédée samedi 26 janvier matin au CHR d'Orléans.

L'Agence Régionale de Santé tient également à couper court à toutes les rumeurs sur cet évènement épidémique: "Il s’agit d’un des virus circulants de l’épidémie actuelle de grippe saisonnière, faisant partie des virus inclus dans le vaccin cette année", poursuit le communiqué " Il ne s’agit en aucun cas de la grippe aviaire."

En ce qui concerne les deux personnes membres du personnel, l'ARS explique que la cause de leur décès "ne sera pas formellement établie", mais que, compte tenu de leurs symptomes et en l'absence de vaccination, "leurs décès sont vraisemblablement liés à cette épidémie."

L'Agence Régionale de Santé précise également que la vaccination des personnels soignants, bien que vivement recommandée, n'est pas obligatoire.

 
Mesures préventives et point sur la situation épidémique sont affichés sur les portes de l'établissement. / © Bérénice Dufay - France 3 Centre-Val de Loire
Mesures préventives et point sur la situation épidémique sont affichés sur les portes de l'établissement. / © Bérénice Dufay - France 3 Centre-Val de Loire


Le fils d'une des victimes a l'intention de déposer plainte.

Le fils de l'octogénaire décédée samedi, Benoît Desroche, a annoncé lundi 28 janvier à un correspondant de l'AFP son intention de porter plainte.

"Elle n'était pas vaccinée. Elle l'avait été les années précédentes mais pas cette année. Elle était malade depuis trois semaines et elle n'a été hospitalisée que 48 heures avant son décès. Si son cas avait été pris à temps, peut-être qu'elle serait toujours-là aujourd'hui", a-t-il déclaré.

Selon un communiqué de l'Assurance Maladie lundi, "la situation liée à l'épidémie de grippe au centre de rééducation le Coteau et l'Ehpad Les Ombrages (...) est en cours de stabilisation". La réouverture des deux établissements est envisagée jeudi 31 janvier.

Il y a 78 résidents dans l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Les Ombrages et 81 patients dans le centre de rééducation (Le Coteau) situé dans le même site, a précisé l'ARS.

L'Ugecam, qui gère l'établissement, avait indiqué dimanche que le foyer épidémique touchait "une vingtaine de personnes" dans l'ensemble du bâtiment et que trois des résidents décédés avaient été vaccinés, "le 4e n'ayant pas souhaité se faire vacciner".

La directrice de la structure a précisé lundi que "96% des résidents sont vaccinés" mais qu'il n'y avait "pas d'obligation".

En 2017-2018, la mortalité attribuable à la grippe a été évaluée à près de 13.000 décès en France, dont 85% chez les plus de 75 ans, par une étude parue en octobre dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus