Loiret : un passionné de cycles d'exception crée le vélo "Deudeuche"

Ne trouvant pas vélo à son pied, un jeune carrossier s’est lancé dans le sur-mesure. Le tout dernier modèle sorti de son atelier est un vélo "Deudeuche", il fait le bonheur des inconditionnels de "2 CV".

Jérémy Delignières et son vélo "Deudeuche", la toute dernière de ses créations home-made à Cerdon (Loiret). Il tient dans ses mains le réservoir 2CV sur lequel est arrimée la clef pour réparer les roues. Si besoin
Jérémy Delignières et son vélo "Deudeuche", la toute dernière de ses créations home-made à Cerdon (Loiret). Il tient dans ses mains le réservoir 2CV sur lequel est arrimée la clef pour réparer les roues. Si besoin © F3 CVDL

La célèbre 2 CV inspire toujours et encore. Pour Jérémy Delignières, transformer un vélo en "deudeuche" a été une affaire d’opportunité. "Des ailes étaient disponibles dans l’atelier de carrosserie où je travaille. C’est ce qui m’a donné l’idée pour la réalisation de ce quatrième modèle".

Sur la terrasse de sa maison, il nous présente fièrement le premier vélo qu’il a customisé, le "Black one", un vélo adapté à sa "grande taille". Le cycle se chevauche en version basse, façon "shopper".

J’aime bien pédaler près du sol, et puis la connotation U.S me plaît.

explique le jovial trentenaire.

Derrière lui, dans le pré attenant à la terrasse, son cheval jette un coup d’œil tranquille sur les autres vélos exposés. Trônant au milieu des trois modèles de vélo chopper, un triporteur rutilant de rouge et baptisé "Hot-dog" n’échappe pas au regard.

Jérémy a dressé ses deux chiens à monter à bord pour les emmener au centre-bourg de Cerdon-du-Loiret,  à plusieurs kilomètres de son habitation. Parfois, il se rend avec eux jusqu’à Sully-sur-Loire, la petite ville de bord de Loire où il est carrossier. Et où la parade de vélos rencontre un franc succès.

Sur les réseaux sociaux, chaque publication de photos de ses dernières créations suscite une foule de like. Cette fois, le vélo "Deudeuche" a battu tous les records. En deux jours, il a cumulé 80 000 vues de par le monde, en provenance de Chine ou encore d'Espagne... Les fans de la petite Citröen, emblématique des années 60, se régalent. Levier de vitesse, phare, jusqu’à la pédale de béquille, chaque accessoire fleure bon la 2 CV.

Elle s’appellera Madiax Cycles

Jérémy a travaillé six mois sur ce scintillant vélo vert d’eau. "Il a fallu transformer le cadre, trouver les accessoires. Mais ce sont surtout les finitions qui ont été les plus longues" souligne-t-il en passant son doigt sur l’un des recoins de l’aile. Tous ses loisirs sont consacrés à sa passion. Des offres d’achat lui sont parvenues pour la version "Deudeuche", alors, il réfléchit à créer sa propre marque

Un cinquième modèle se profile à l’horizon, un vélo "Joker" nous dit Jérémy pointant sa tête de son index. Une nouvelle création qui absorbe déjà toute son énergie créative.

Reportage tourné par notre équipe : 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports loisirs