Montargis : pour Halloween, la piscine du lac se change en cinéma

Publié le
Écrit par Bertrand Mallen
Deux films ont été diffusés sur le grand écran de la piscine du Lac ce 30 octobre, à Montargis
Deux films ont été diffusés sur le grand écran de la piscine du Lac ce 30 octobre, à Montargis © F3 / A. Delacour

A l'occasion de la fête d'Halloween, la piscine du Lac de Montargis a testé le concept d'aquaciné. Deux films ont été diffusés au cours de la soirée du 30 octobre pour une soixantaine de spectateurs.

Des fauteuil gonflables, un écran géant et un film d'horreur : c'est le programme de la soirée d'Halloween organisée ce samedi 30 octobre à la piscine du Lac, à Montargis. La piscine est restée exceptionnellement ouverte pour tester ce dispositif d'aquaciné. Le concept est simple : profiter du plaisir du cinéma tout en barbotant dans une eau à 30 degrés.

Ça flotte pour moi

En première partie de soirée, dès 18h30, le film d'animation Hôtel Transylvanie a été diffusé pour les petits et les grands. A 21h, c'est le terrifiant clown de Ça (version 2017) qui a pris la relève dans une projection interdite aux moins de 12 ans. 70 spectateurs ont assisté à la soirée.

L'idée de cette projection hors norme a été mise en œuvre par Florian Teissedre, le directeur de la piscine. "L'intérêt, c'est d'attirer des familles, et aussi des adolescents et des jeunes adultes sur la présentation de Ça en deuxième partie", explique le directeur. 

"C'est assez original" s'amuse un père de famille, "un peu forcé" de venir par sa femme et ses enfants. De fait, flotter à la dérive dans un fauteuil gonflable, suspendu au-dessus de deux à quatre mètre d'eau, "ça change du canapé !"

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.